Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance, évaluation et développement durable

Lettre prospective n°21 de février 2021

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 janvier 2021 (modifié le 13 septembre 2021)

  ElemenTerre en Loire-Atlantique

Elemen’Terre Project

Marie Tabarly, navigatrice, et Théo Sanson, artiste funambule, ont monté le projet The Elemen’Terre Project.

Ils embarquent, durant des voyages de plusieurs semaines, des personnalités à bord du bateau mythique, le « Pen Duick VI », et leur font vivre des expériences immersives afin de les confronter aux problématiques actuelles et leur faire imaginer un avenir différent.

Contact : contact@elementerre.earth

En parallèle, le conseil de développement de la Loire-Atlantique, Imagine La, lance en 2021 ElemenTerre, en chemin vers plus de sobriété, son nouveau thème de réflexion (cf. vidéo de lancement).

  Comment vivrons-nous en Pays de la Loire en 2050 ?

Pour le Ceser des Pays de la Loire, la crise sanitaire et ses conséquences viennent percuter de plein fouet les trajectoires économique, sociale, sociétale et environnementale établies.
Le Ceser, à travers un nouveau rapport, livre un travail d’analyse fondée sur la démographie et de nombreux entretiens, dont la Dreal. Il propose des orientations pour anticiper les politiques publiques à l’horizon 2050.
Ce rapport a été présenté par Xavier Guillauma, au nom de la commission « Finances-Prospectives », lors de la session du 8 juillet 2020.
Vivre en 2050 (rapport du Ceser) (format pdf - 3.7 Mo - 04/09/2020)

  Choix de campagne

Imagine La, le conseil de développement de la Loire-Atlantique, a publié les résultats de deux ans de réflexion sur l’avenir de la campagne.
Un site Choix de campagne restitue les travaux ou propose des inédits : des ateliers citoyens, des conférences, des excursions, une web série, des portraits de campagnes, la web émission du 8 octobre (en cliquant sur « La campagne en débat »).

Choix de Campagne

  Dans les Mauges

En 2020, Mauges Communauté a lancé son instance de concertation.
Nommée conseil prospectif territorial, cette assemblée réunit des citoyens et citoyennes, ainsi que des acteurs issus de la société civile :

  • 24 membres désignés,
  • 24 volontaires,
  • 24 membres tirés au sort le 8 janvier 2021

Ensemble, ils réfléchiront aux grands enjeux sur l’avenir du territoire des Mauges.

En savoir plus sur le site de Mauges communauté

  Le mot du jour : qu’est-ce qu’un récit collectif ? (dossier)

Pour préparer le « monde de demain », vous avez sans-doute entendu ou lu qu’il nous fallait écrire de nouveaux récits collectifs pour l’avenir. Mais que sont ces récits collectifs ?
Les récits collectifs inventent une perception du monde à venir qui nous permet d’avancer ensemble vers un futur commun.

Dans un contexte d’urgence climatique, les récits qui faisaient sens au siècle passé (l’existentialisme, le marxisme, le capitalisme…) semblent soit inadaptés, soit insuffisants pour relever les défis sociaux et environnementaux.
Les limites planétaires et l’état de la planète sont en effet bien connus.

Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) a modélisé plusieurs scénarios pour l’avenir :

  • Le plus pessimiste (RCP8.5) est celui de l’emballement climatique, si nous ne changeons rien et poursuivons le modèle de développement actuellement dominant.
  • A l’opposé, le scénario RCP2.6 décline de nouveaux référentiels d’actions, de nouvelles manière d’agir pour rompre avec les modèles actuels (cf. site de Météo France).
Nouveaux récits collectifs

Imaginer un autre futur que le tendanciel devient alors une urgence pour :

  • exprimer les peurs, les manques et les attentes,
  • créer des identités collectives,
  • donner l’espoir en nous projetant dans un futur désiré,
  • réorganiser, en conséquences, les pratiques et les comportements.

Or, concrètement, il est très difficile de nous accorder sur la manière de nous y prendre. On parle alors de « bataille des récits », dont les plus médiatisés sont :

  • les théories de l’effondrement (collaposologie, sécéssionisme, survivalisme),
  • l’éco-féminisme,
  • la décroissance (Villes en transition, Slow cities, Colibris),
  • la zoopolitique (véganisme, antispécisme, animalisme),
  • le communalisme (éco-communautés, zadisme).

Explor'ables
Pour les acteurs publics comme pour le monde associatif, comprendre ce que ces récits disent de la société à venir est un vaste chantier, comme l’explique une exploration menée par la communauté des Explor’ables sur le site du festival des nouvelles explorations.
Retrouver également Les recits de l’effondrement (rapport des Explor’ables) (format pdf - 3.2 Mo - 22/01/2021)

Un numéro spécial d’Horizons Publics, « Imaginaire et politiques publiques », restitue cette exploration dans un article d’octobre 2020.

Un kit-outil pour des mises en récit
Le centre de ressource de développement durable, le CERDD, vient également de mettre à disposition un kit-outil de « mise en récit pour faciliter les projets de transitions »
Fiche de présentation du Kit du CERDD (format pdf - 2.4 Mo - 23/12/2020)

  Et ailleurs… au Sahel en 2040

Dans ce numéro, direction le Sahel où un projet de reboisement, la Grande muraille verte, interroge la capacité à freiner l’avancée du désert.

Sur ce vaste territoire, l’Agence française de développement (AFD) y propose, entre novembre 2020 et juin 2021, un programme digital « Sahélien.ne.s 2040 » pour « s’inspirer, collaborer et agir pour un Sahel souhaitable ».

Sahel 2040

Originaires du Burkina Faso, du Mali, de Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Tchad, de milieux ruraux comme urbains, vingt-cinq ressortissants du Sahel, présentés comme des acteurs du changement, vont prendre part à ce programme, parrainé par l’écrivain sénégalais Felwine Sarr et réalisé en partenariat avec l’Institut des futurs souhaitables, les Ateliers de la pensée et lnter-Réseaux.
L’objectif est d’utiliser la posture positive de la prospective pour inventer un récit collectif, coconstruire des projets multi-acteurs et transfrontaliers de Dakar à Ouagadougou (huit pays sont concernés) et créer une communauté d’acteurs engagés qui perdure dans le temps.

En savoir plus sur le site de l’AFD.

AFD - Sahel 2040

  Notre pépite : Mission 1.5°, un jeu participatif de l’Onu

Le jeu Mission 1,5°

L’Onu propose un jeu participatif Mission 1.5° sur le changement climatique.
Le jeu est disponible dans les six langues officielles de l’Onu. Les résultats seront compilés et présentés par sexe, âge et pays au travers d’échantillons aléatoires. De cette façon, Mission 1.5° permettra aux politiques d’avoir un aperçu objectif des points de vue sur l’action climatique dans le monde.

Ce jeu fait écho à une notion importante, celle des « citoyens du monde » qui auraient, à terme, le droit de décider de l’avenir de la planète. Ils jouent déjà un rôle important dans les jeux d’immersion et la science-fiction. Par exemple, ils étaient déjà présents, sous l’appellation « Netizens », dans l’exposition #2038 du Cnam des Pays de la Loire, présentée dans un précédent numéro de cette lettre. Ces citoyens du Net, organisent des référendums, auditionnent les projets portés par les différentes communautés humaines sur terre, en mer et dans l’espace. Ils votent ensuite pour les solutions les plus convaincantes. Durant ces consultations, ils répondent aux questions posées par l’ensemble de la population mondiale et écoutent ses inquiétudes ( dossier de presse de l exposition 2038 (format pdf - 2.3 Mo - 27/01/2021) ).

  L’habitat de demain : quelques publications récentes

©Vicente Guallart

Le logement de demain interroge et fait l’objet de nombreuses expérimentations.
Vicente Guallart est un architecte primé, après avoir imaginé un quartier résidentiel, adapté à la vie post-covid et à l’enchaînement des périodes de confinement.

De nombreuses innovations, essentiellement sociales, sont également citées dans le dernier numéro (décembre 2020) de Sciences Ouest, intitulé La révolution de l’habitat.
On y trouve des articles sur :

  • l’architecture évolutive,
  • la notion de pièce générique,
  • l’habitat lowtech (expérimenté à Concarneau, dans le Finistère)…
©Vicente Guallart

Les jeux vidéos, tels que Sims 4 ou le dernier Animal Crossing, sont des sources d’innovations puisqu’ils permettent aux joueurs de concevoir de nouvelles formes d’habitat. Que bâtissent-ils exactement ? Consultants et organismes publics ou privés s’intéressent aux données produites. Citons par exemple le laboratoire Pop up urbain ou le programme Léonard du groupe Vinci.

L’exposition « 2219 – Futures imagined » permet de pénétrer dans un appartement
familial du siècle prochain.
En savoir plus dans le magazine Geo ou grâce à une vidéo du musée des sciences et des arts de Singapour.

Ces nombreuses expérimentations s’accompagnent d’analyses des modes de faire le logement de demain :

  • Futuribles a ainsi produit un épais rapport « Comment vivrons-nous ? 20 questions pour 2050. » Un chapitre y est consacré au logement « En 2050, le logement : lieu à tout faire ».
  • Localement, en décembre 2020, après deux études menées sur la perception de la transition énergétique et sur l’énergie en France et en Pays de la Loire, l’Institut Kervégan a lancé un cycle de conférences sur « le logement au défi de la transition énergétique ».

  Balades Sonores pour explorer nos futurs heureux

Balades sonores en 2040

Les agences d’urbanisme se sont mobilisées autour d’un exercice de prospective « Explorons nos futurs (heureux) ».
À partir de janvier 2021, vous retrouverez tous les quinze jours un nouveau podcast explorant une thématique traitée lors de douze ateliers.
Déjà deux épisodes sont disponibles :

  1. Quelles formes prendront les villes en 2040 ?
  2. Nos commerces en 2040 ?

  Transformation des organisations pour une transition écologique et solidaire

Les organisations ont dorénavant un rôle majeur pour accompagner la transition écologique et solidaire. Un grand mouvement a progressivement vu le jour et des normes se sont imposées.
Pour décider et arbitrer la raison d’être des organisations, de nouveaux modes de décision participative accompagnent la transformation des organisations :

  • holacratie
  • entreprise libérée
  • sociocratie…

1. Une exploration
Le réseau des Explor’ables a produit une exploration sur la transformation des organisations.
Retrouvez le rapport final sur la transformation des organisations (format pdf - 624.9 ko - 22/01/2021) , ainsi qu’une vidéo didactique, sur le site du festival des nouvelles explorations.

2. Agir pour les transitions dans les Hauts-de-France

Le projet « Manager les transitions écologiques dans les Hauts-de-France » vise à mobiliser les cadres de la communauté technique ministérielle, pour permettre à leurs équipes d’oser innover au plus près du territoire, malgré la charge du quotidien.
En savoir plus sur le site de la préfecture de la région Hauts-de-France.

3. La prospective à l’université Rennes/Caen
Le campus de Caen de Sciences Po Rennes propose deux masters pour penser le futur :

  • Concertation et territoires en transition (CTT)
  • Stratégies innovantes des territoires urbains : anticiper les transitions (In Situ).

Dans les domaines de l’urbanisme ou des énergies renouvelables, la vocation de ces formations consiste à conduire des changements en formant des « transitionneurs », dans le cadre de démarches prospectives.
En savoir plus sur le site de Sciences Po Rennes

  Agenda

Avertissement : dans le contexte actuel, plusieurs des rendez-vous annoncés pourraient changer de format, être reportés ou encore annulés. Merci de vous rapprocher des organisateurs.

  • le 29 janvier 2021, à 18h30, à Nantes, rencontre dématérialisée avec Rob Hopkins, l’initiateur du mouvement mondial des « villes en transition » et auteur du livre "Et si… on libérait notre imagination pour créer le futur que nous voulons". En savoir plus sur le site de Nantes métropole.
  • les 2, 3 et 4 février 2021, université d’Afterres 2050
  • les 4 et 5 février, le tour de France des objectifs de développement durable (ODD) effectue une escale en Pays de la Loire. Retrouvez le programme du tour de France (format pdf - 714.9 ko - 21/01/2021) . Participez notamment à la projection en direct et en ligne, de courts-métrages internationaux inspirants consacrés aux enjeux de l’Agenda 2030.
  • du 6 au 11 avril 2021, dixième édition du festival "Le temps presse" qui sélectionne des films illustrant l’un des objectifs de développement durable.
  • juin 2021, le festival Web2Day qui réunit à Nantes les passionnés de nouvelles technologies, dans une ambiance décalée, favorable à l’inspiration et aux apprentissages
  • les 10 et 11 juin 2021, à Monnières (44), rencontre entre territoires en transition, organisée par le Collège des transitions sociétales (IMT Atlantique), la Fabrique des transitions et la ville de Monnières. Quelles coopérations entre communes et intercommunalités, entre communes et société civile ? Quelles nouvelles formes d’ingénierie ?
  • du 10 au 12 juillet 2020, à Nantes (aux Machines de l’Île), fête du Nantes Maker Campus qui réunit des clubs de science, des artistes, des makers…

  S’abonner à la lettre

Pour recevoir les prochains numéros de cette lettre, inscrivez-vous ici !
Le prochain numéro paraîtra durant le printemps 2021 et s’intéressera aux ruptures technologiques dans les transports ainsi qu’à deux méthodes prospectives : (1) les explorations et (2) les controverses pour l’avenir.

Pour consulter les numéros précédents de la lettre d’actualité : archives de la lettre.