Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Plan national d’actions pour la Loutre d’Europe 2012 - 2015

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 décembre 2014 (modifié le 27 avril 2017)
Crédit G. Martin
Crédit G. Martin
G. Martin

La Loutre d’Europe, autrefois présente sur l’ensemble de la France métropolitaine (Corse exceptée) a été intensément chassée pour sa fourrure, parfois pour sa viande et aussi parce que ce « mangeur de poissons » était considéré comme un concurrent pour l’Homme. La disparition de ses habitats naturels et la pollution de l’eau issues de l’industrialisation et de l’agriculture intensive, les collisions routières issues du développement du réseau routier notamment, se sont ajoutées à ces persécutions, si bien que l’espèce s’est considérablement raréfiée au cours du XXe siècle.

La Loutre d’Europe, aujourd’hui légalement protégée, commence à recoloniser son ancienne aire de répartition, très lentement en raison d’un faible taux de reproduction, de la persistance de certains facteurs qui ont contribué à sa raréfaction et de l’essor de nouvelles menaces comme l’intensification du trafic routier. La Loutre est encore totalement absente de la moitié du pays, elle est considérée comme étant vulnérable, voire très menacée dans une bonne part des régions où elle est présente. Seules deux régions sont occupées par l’espèce à plus de 90% de leur superficie (Limousin et Auvergne). La région des Pays de la Loire est aussi concernée par cette dynamique démographique et géographique positive mais encore incertaine, observée depuis le début des années 2000.

La Loutre est devenue une espèce emblématique qui symbolise les milieux préservés. Sa position en sommet de réseau trophique, son statut d’espèce rare et son capital sympathie en font un moteur non négligeable de la conservation des écosystèmes aquatiques. Les initiatives locales se sont multipliées au cours des dix dernières années. Diverses réunions organisées par le Groupe Loutre de la SFEPM et le colloque Loutre qui a eu lieu à Limoges en 2004 ont permis de mieux faire circuler l’information, de créer des liens, de partager les connaissances et les expériences et de commencer à bâtir un réseau national.

L’état des actions et des connaissances demeure encore très disparate entre entités géographiques et il existe une forte hétérogénéité dans l’organisation des réseaux régionaux. Par ailleurs, la présence de la Loutre ne réjouit pas tout le monde, car l’espèce peut causer des dégâts dans les piscicultures. Le monde piscicole, déjà fragilisé par l’impact de certains prédateurs, principalement le Grand cormoran, craint les conséquences du retour de la Loutre.

Pour faciliter la cohabitation entre les Loutres et les pisciculteurs, la Société française d’étude et de protection des mammifères (SFEPM) a mis en place un programme d’interventions, qui leur permet de bénéficier des conseils de Stéphane Raimond, lui-même pisciculteur et amoureux de la Loutre, pour protéger efficacement leurs installations (voir la vidéo sur m.youtube.com/watch?v=rG0My9LOItU).

Ces différentes problématiques ont amené le ministère en charge de l’écologie à confier à la SFEPM la rédaction d’un Plan national d’actions (PNA) pour la Loutre d’Europe en France qui est mis en œuvre sur une période de 5 ans à partir de 2010 (accéder au portail du PNA Loutre sur le site de la SFEPM).

Ce plan national est décliné en région des Pays de la Loire depuis 2012. La DREAL en a confié la co-animation à la coordination régionale de la LPO et à l’ONCFS : déclinaison régionale du PNA Loutre à télécharger (format pdf - 2 Mo - 29/04/2013) .

Les objectifs régionaux prioritaires de ce plan sont :
- améliorer les connaissances sur la répartition, notamment en secteur de recolonisation,
- intégrer les corridors écologiques pour l’espèce dans les outils de planification et d’aménagements,
- réduire la mortalité routière et dresser une cartographie des points noirs,
- animer un groupe loutre sur la région.

Opération "havre de paix" pour la Loutre d’Europe

Vous êtes propriétaire d’un terrain en bord de cours d’eau ou de plan d’eau. Vous pouvez contribuer à la protection de la Loutre d’Europe en créant un "havre de paix". Télécharger la brochure. (format pdf - 464.6 ko - 19/01/2015)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le réseau d’assistance scientifique et technique en Pays de la Loire

Dans chaque département, des experts sont à votre écoute pour répondre à vos questions concernant la Loutre, vous conseiller et vous apporter une assistance Télécharger la liste des experts (format pdf - 415.9 ko - 27/01/2016) .

Le réseau régional pour la valorisation des cadavres de Loutre

Chaque année, des cadavres de Loutre sont trouvés dans la région, principalement sur le bord des routes. L’action n°26 de la déclinaison régionale du PNA Loutre, prévoie la constitution d’un réseau de collecteurs afin de valoriser ces cadavres pour en tirer des informations scientifiques.
Pour une remontée efficace et rapide de l’information vers les scientifiques qui travaillent sur l’espèce, un réseau de 19 bénévoles est en place sur l’ensemble de la région. Si vous découvrez un cadavre de loutre, contactez le membre de ce réseau le plus proche du lieu de la découverte. Il se déplacera et procèdera aux prélèvements nécessaires. Chaque membre du réseau bénéficie d’une dérogation ministérielle lui permettant d’intervenir sur le cadavre. La Loutre étant une espèce protégée, tout transport de cadavre ou prélèvement de tissu est interdit sans autorisation ministérielle.
La liste des membres de ce réseau (format pdf - 263.9 ko - 27/01/2016) , leurs coordonnées et leur répartition géographique sont disponibles en cliquant sur ce lien.

Suivi des populations et expertises des ouvrages d’art dans les Pays de la Loire 2014-2016

La coordination régionale LPO et la LPO Sarthe ont mis en œuvre un programme régional entre 2014 et 2016 qui cible deux actions de la déclinaison régionale du PNA :
- suivre la répartition de l’espèce sur son front de recolonisation : en effet, l’espèce, qui est présente en Vendée et en Loire-Atlantique, a lentement reconquis des territoires vers l’est dans les années 2000 en Maine-et-Loire, en Mayenne et jusque dans la Sarthe. Cette reconquête est encore fragile et incertaine ;
- réduire la mortalité due aux collisions routières : afin de prévenir les collisions, un bilan de la dangerosité du franchissement des ponts sur les cours d’eau pour la Loutre a été mené dans 10 bassins versants ; les propriétaires de ces ouvrages sont ensuite encouragés à réaliser des travaux pour rendre inoffensifs les plus accidentogènes.

La synthèse du programme ainsi que les annexes décrivant les expertises d’ouvrages sont téléchargeables ci-dessous :
Rapprot d’activités 2016 et bilan du plan (format pdf - 14.2 Mo - 31/03/2017)

Comité de pilotage de l’année 2016 :

Comité de pilotage de l’année 2015 :

Comité de pilotage de l’année 2014 :

  • Compte rendu de la réunion du Copil régional du PNA Loutre du 18 décembre 2014 (format pdf - 749.7 ko - 05/02/2015)
  • Diaporama LPO/ONCFS "bilan de l’année 2014 du PNA Loutre en Pays-de-la-Loire et préparation 2015" télécharger (format pdf - 5.1 Mo - 24/12/2014)
  • Diaporama des Naturalistes vendéens "Mortalité et réseau de collecteurs en Pays de la Loire" télécharger (format pdf - 922.4 ko - 24/12/2014)
  • Diaporama de l’ONCFS "Les arrêtés départementaux sur le piégeage relatifs à la protection de la Loutre et du Castor" télécharger (format pdf - 1.2 Mo - 24/12/2014)
  • Diaporama de l’ONCFS "mise à jour de la brochure Loutre et Castor sur le bassin de la Loire" télécharger (format pdf - 1.7 Mo - 24/12/2014)

Comité de pilotage de l’année 2012 :

  • Compte rendu de la réunion du Copil régional du PNA Loutre du 22 janvier 2013 télécharger (format pdf - 119.9 ko - 03/06/2013)

Rapports annuels d’activités de la coordination régionale :


Télécharger :