Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement et construction

Observation des logements financés en « PLAI adaptés » entre 2013 et 2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 août 2019

Les prêts locatifs aidés d’intégration (PLAI) sont des prêts que peut attribuer l’État aux bailleurs de logements sociaux pour financer la construction, l’acquisition et l’amélioration de logements loués à des personnes cumulant des ressources faibles et des difficultés sociales.

Lancé en 2013 dans le cadre du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le programme de logements très sociaux à bas niveau de quittance cible une offre nouvelle à destination des ménages fragiles.
Ce programme « PLAI adapté » doit contribuer à augmenter la production de logements destinés à répondre aux besoins des ménages aux revenus les plus modestes demandeurs de logements sociaux. Besoin qui s’exprime sur tout le territoire régional.

La notion d’habitat adapté définit ces opérations essentiellement destinées à des ménages fragiles rencontrant des difficultés non seulement économiques, mais aussi des difficultés sociales. La situation du ménage nécessite la proposition d’un habitat à loyer et charges maîtrisés, ainsi qu’une gestion locative adaptée et, le cas échéant, un accompagnement.
Le financement « PLAI adapté » vient en complément du financement principal « PLAI », sur le logement, pour contribuer à baisser le loyer et les charges.

Au niveau national, entre 2013 et 2018, on observe le financement de 3 402 logements très sociaux « PLAI adaptés », en augmentation depuis 2017.
Pour les Pays de la Loire, on compte 266 logements financés, soit 7,8 % de la réalisation nationale. Mais, on note aussi l’annulation ou le report de 19 logements (échantillon analyse = 247 logements).

L’objectif 2019 est ambitieux, tant au niveau national qu’au niveau régional avec 352 logements programmés au comité régional de l’habitat et de l’hébergement.

Comme au niveau national, le bilan indique que le programme a permis de sensibiliser les acteurs sur la nécessité de progresser pour mettre en œuvre des solutions innovantes permettant d’offrir des logements pérennes dont les caractéristiques physiques et financières sont adaptées aux ménages les plus fragiles.

Avant de pouvoir observer le volet social des logements « PLAI adaptés » en Pays de la Loire, l’analyse expose et décompose les opérations aidées sur la période : leur localisation, la maîtrise d’ouvrage, la nature et la typologie du logement… Et aussi son état d’avancement (logement occupé par un ménage, logement livré ou en cours de réalisation).

L’étude relative aux logements financés en "PLAI adaptés", entre 2013 et 2018, en région Pays de la Loire (format pdf - 603 ko - 13/08/2019)