Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement et construction

Matinée du 25 octobre 2016 "Qualité et construction : la réglementation est-elle applicable ?"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 janvier 2017

De quelle réglementation parle t-on ?

La France s’est dotée de plusieurs réglementations thermiques successives, divisant par 3 l’exigence de consommation énergétique des bâtiments depuis la première en 1974, jusqu’à la RT 2012, généralisée aux constructions neuves au 1er janvier 2013.

La RT 2012 fait ainsi entrer dans le champ réglementaire l’ambition de la basse consommation avec comme objectif emblématique une consommation inférieure à 50 kWh EP/m²/an.

Cette réglementation ambitieuse fait l’objet d’un contrôle par les services de l’Etat, au même titre que les autres règles de la construction : accessibilité, sismique, acoustique, …

Ce contrôle a certes pour objectif de vérifier le respect de la réglementation, mais il représente également un moyen d’évaluation de l’appropriation de ces règles par les professionnels.

La DREAL présente régulièrement le résultat de ces contrôles pour sensibiliser les professionnels sur les non-conformités les plus récurrentes (cf. compte-rendu du comité régional des professionnels du bâtiment).

25 octobre 2016 : une rencontre pour sensibiliser les professionnels du bâtiment aux principales non-conformités et malfaçons relevées

La matinée du 25 octobre 2016 sur la "Qualité et construction : la réglementation est-elle applicable ?" a été co-organisée par Novabuild, la DREAL et l’AQC. Elle a permis de faire le point sur :

Cette matinée a permis de faire le point avec les professionnels du bâtiment (contrôleurs techniques, architectes, bureaux d’études, entreprise générale, …) sur les principales non-conformités et malfaçons qui dégradent la performance énergétique des bâtiments neufs.

Vous pouvez également retrouver l’ensemble des présentations sur le site internet de Novabuild : http://www.novabuild.fr/rendez-vous/qualite-construction-comment-y-parvenir

L’Etat s’engage dans la formation des professionnels pour renforcer la qualité dans la construction

Cette matinée a permis de s’interroger sur le grand décalage entre la performance modélisée issue du calcul théorique et la performance réelle des constructions neuves. Des écarts parfois très importants apparaissent souvent dans la phase d’exécution des travaux. Cela pose la question du respect des règles de l’art qui assurent la qualité de la mise en œuvre, et donc la performance réelle de l’ouvrage par rapport à la performance modélisée.

La formation des professionnels est et sera une des solutions pour aller vers plus de qualité dans la construction et c’est une attente forte des professionnels eux-mêmes. C’est pourquoi le ministère a lancé début 2015 le Programme d’Action pour la qualité de la Construction et la Transition Énergétique (PACTE), doté de 30 millions d’euros, avec l’objectif ambitieux d’accompagner la nécessaire montée en compétence des professionnels du bâtiment dans le champ de l’efficacité énergétique, et ce, afin de renforcer la qualité dans la construction et de réduire la sinistralité. Ce programme qui est lancé sous le format d’appels à projets tout au long de l’année 2015 et 2016, va commencer à porter ses fruits.

La région Pays de la Loire dispose d’ores et déjà de 11 plateaux techniques de formation PRAXIBAT (format pdf - 2.5 Mo - 18/11/2016) , financés par la Région et l’ADEME. Il s’agit d’un outil de formation des apprentis à la maîtrise du geste pour des bâtiments sobres, efficaces énergétiquement et durables.

  (nouvelle fenetre)

Les fédérations professionnelles (FFB, CAPEB) disposent également d’organismes de formation à destination des professionnels du bâtiment.