Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des risques et nuisances

Les données "Lidar"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 juin 2018 (modifié le 12 juillet 2018)

La prévision et la prévention du risque d’inondation (par débordement de cours d’eau ou par submersion marine) nécessite d’avoir une connaissance fine de la topographie des zones inondables tant aux abords des cours d’eau (MNT fuvial) que sur la bande littorale. Pour affiner cette connaissance, des campagnes de levés lidar sont réalisées périodiquement par l’IGN ou d’autres organismes (observatoires…) et permettent de produire des modèles numériques de terrain (MNT) particulièrement précis.

Le programme LITTO3D

Le littoral des Pays de la Loire se compose d’un certain nombre de zones basses particulièrement exposées au risque de submersion marine. C’est le cas notamment de plusieurs territoires de polder, historiquement conquis sur la mer.
Un 1er programme d’acquisition de données Lidar (litto3D) a été réalisé sur le littoral à l’été 2011.
Ces données sont disponibles pour l’ensemble du littoral régional sur la plateforme GEOPAL. Pour faciliter votre recherche dans le catalogue de données, la donnée se nomme : "Partie terrestre de Litto3D® sur la région Pays de Loire".

Seuls les acteurs publics (État, collectivités territoriales, établissements publics, etc.) adhérant au programme GEOPAL peuvent accéder à ces données. La procédure d’adhésion est la suivante :

  • ouvrir géopal au lien suivant : http://www.geopal.org/accueil#
  • cliquer sur l’espace professionnel en haut à droite et sélectionner "adhérer à geopal"
  • compléter les éléments demandés, remplir la charte d’adhésion et la transmettre à l’administrateur de Géopal.
  • l’acteur public (services de l’État, établissement public, communauté de communes, commune…) recevra alors un identifiant et un code d’accès qui lui permettra de télécharger la donnée litto3D sur son territoire.

A noter que l’acteur public peut diffuser ces données à des prestataires privés dans le cadre d’études qu’il a commanditées.

Un guide d’accompagnement des utilisateurs des logiciels Global Mapper et Quantum GIS (logiciels adaptés à l’exploitation des données LIDAR) a été réalisé dans le cadre d’un groupe de travail régional. Ils s’articulent autour de 6 cas d’usage les plus courant.

Différents sous produits ont été réalisés (lignes de niveau,…) et sont accessibles depuis la plate-forme GEOPAL.

Une nouvelle campagne Lidar a été lancée en 2017 afin d’affiner la connaissance de l’altimétrie sur certains secteurs (PPR à réviser, 2ème cycle directive inondation, zone inondation potentielle pour la prévision des crues…). Les livraisons seront progressives et s’étaleront jusqu’à 2019.

En plus de l’IGN, les observatoires locaux ou régionaux produisent également des modèles numériques de terrain. C’est le cas de l’OR2C.