Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques et nuisances
 

Contexte des carrières en Pays de la Loire

L’industrie des carrières dans les cinq départements de la région Pays de la Loire représente une activité importante en raison du dynamisme démographique et économique de cette région.

Avec environ 220 sites répertoriés en activité pour 2017, la région des Pays de la Loire est la seconde région pour la production de granulats : environ 43 millions de tonnes de roches extraites annuellement en moyenne au cours des dix dernières années soit un potentiel de production de 10 tonnes par habitant.

La région des Pays de la Loire s’inscrit géologiquement dans les terrains du Primaire du Massif armoricain et dans les terrains du Secondaire et du Tertiaire du Bassin Parisien (départements du Maine et Loire, de la Mayenne et de la Sarthe).

 
 
L’industrie des carrières dans les cinq départements de la région des Pays de la Loire
Suivant la géologie de la région des pays de la Loire, les carrières de roches massives extraites y sont prédominantes (70 %). Ces roches massives sont principalement du calcaire, des grès, des roches métamorphiques (gneiss, amphibolites), des roches magmatiques (porphyre, diorite), des roches volcaniques (rhyolite, basalte), du gabbros.
 
La production 2016 par catégorie de matériaux
La production de granulats de carrières et de granulats marins est suivie par la DREAL par enregistrement annuel des déclarations réglementaires effectuées pour chaque exploitation.
 
Suivi de la production totale annuelle des carrières de 1990 à 2016
L’enregistrement annuel des déclarations de production des exploitants par la DREAL conduit à suivre les évolutions annuelles de la production.
 
Suivi de la production de différents types de sables en région des Pays de la Loire
Il s’est avéré intéressant, pour la région des Pays de la Loire de suivre la production des différentes catégories de sables. En effet la réduction de la production de granulats alluvionnaires en lit majeur doit être mesurée suivant les orientations des schémas départementaux des carrières et les objectifs du nouveau SDAGE approuvé en 2009 et repris dans le nouveau SDAGE approuvé en 2015.
 
Les granulats alluvionnaires en lit majeur
Le SDAGE approuvé le 18 novembre 2015 par le préfet coordonnateur de bassin Loire Bretagne assigne, dans la ligne directe du SDAGE précédent, approuvé le 18 novembre 2009, des objectifs pour la limitation et l’encadrement des extractions de granulats alluvionnaires pour les projets de carrières de granulats alluvionnaires situés en lit majeur et en dehors de l’espace de mobilité du cours d’eau.