Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Présentation de la DREAL

Prévenir le risque radon

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 juillet 2020 (modifié le 15 septembre 2020)

  Contexte

Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle présent dans les roches magmatiques du sous-sol. Ce gaz incolore et inodore se disperse rapidement à l’air libre. Mais il peut s’accumuler dans les bâtiments.

Il est le deuxième facteur du cancer du poumon en France, après le tabac. La région des Pays de la Loire est particulièrement touchée, avec un risque moyen à élevé sur une grande partie du territoire.

Une information du public sur le risque radon et la qualité de l’air intérieur sont nécessaires. Les collectivités ont un rôle à jouer.

  Votre rôle en tant qu’élu

En tant qu’élu, la réglementation relative à la gestion du risque radon vous impose :

  1. d’informer les citoyens au travers du document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) ;
  2. de réaliser des diagnostics dans certains établissements communaux recevant du public (ERP) ;
  3. de réaliser des diagnostics à l’intérieur des bâtiments communaux abritant des employés municipaux ;
  4. en parallèle, la surveillance de la qualité de l’air intérieur (QAI) obligatoire dans les écoles maternelles et élémentaires ainsi que dans les crèches depuis 1er janvier 2018 vous incombe.

Vous pouvez en outre appuyer et accompagner les services de l’État dans la diffusion de l’information et partager votre expérience relative à la gestion du risque radon.

  Le rôle de la DREAL

En tant que représentant du ministère de la transition écologique, la DREAL relaie les règles imposées par le code de l’environnement en matière de surveillance de la qualité de l’air intérieur et de gestion du risque radon.

Elle informe le public sur les enjeux sanitaires dans le bâtiment et la qualité de l’air intérieur. En partenariat avec l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), l’Agence régionale de santé (ARS), le CEREMA, et dans le cadre du Plan régional Santé Environnement (PRSE3), elle organise des réunions d’information dans les territoires sur la gestion du risque radon, au plus près des citoyens, des élus, et en général, des établissements recevant du public.

En partenariat avec des élus, des associations et des entreprises, elle soutient et participe à l’organisation de matinales radon dans les territoires.

  Quelles exigences réglementaires ?

  Une question ?

  Outils et documents disponibles


Télécharger :