Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement et construction

Projection de ménages en Pays de la Loire : 17 000 nouveaux ménages à loger chaque année d’ici 2040

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 septembre 2012 (modifié le 17 juin 2019)
Si les tendances démographiques et les comportements se poursuivaient, les Pays de la Loire pourraient gagner chaque année jusqu’à 17 000 nouveaux ménages d’ici 2040. La baisse du nombre moyen de personnes par ménage se poursuivrait, principalement sous l’effet du vieillissement de la population. Les personnes seules et les personnes âgées de plus de 60 ans seraient ainsi les plus grands contributeurs à la croissance du nombre de ménages. L’augmentation du nombre de ménages ne ralentirait qu’à partir de 2030, sous l’effet du « papy-boom ».
Les besoins en logements devraient donc demeurer élevés. Les politiques d’aménagement et d’habitat seront confrontées à des enjeux localisés : les zones en tension du littoral et des grands pôles urbains, et les zones à croissance modérée à l’est de la région. Face aux difficultés rencontrées par certains ménages pour se loger en ville, pouvoirs publics et observateurs ont renforcé la concertation autour des enjeux d’aménagement des territoires, notamment périurbains. L’augmentation très sensible du nombre de personnes âgées et de ménages d’une personne pose, quant à elle, des questions de cohésion sociale et de politiques de lutte contre l’isolement.

Télécharger :