Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Plan national d’actions des Maculinea 2013 - 2017

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 mars 2015 (modifié le 15 avril 2016)

Azuré des mouillères Maculinea alcon alcon (cliché : Olivier Vannucci, CEN Pays de la Loire) Chez les papillons, les Maculinea présentent une biologie très particulière puisque les chenilles ont besoin d’une plante hôte et d’une fourmis hôte. Ainsi, les chenilles accomplissent la plus grande partie de leur phase larvaire ainsi que leur phase nymphale au sein des fourmilières, mais seulement des fourmis du genre Myrmica.

Cette écologie complexe rend ces papillons très vulnérables aux modifications de leur habitat et les Maculinea sont considérés comme menacés en France métropolitaine ainsi qu’en Europe.

En Pays de la Loire, trois espèces de Maculinea font l’objet de mentions historiques. Deux seulement possèdent encore des populations viables et des habitats fonctionnels mais elles sont en fort déclin :

  • Maculinea alcon alcon (Denis & Schiffermüller, 1775), l’Azuré des mouillères
  • Maculinea arion (Linnaeus 1758), l’Azuré du Serpolet.

Maculinea teleius (Bergsträsser 1779), l’Azuré de la Sanguisorbe, est noté comme papillon très rare dans notre région. Les premières mentions récentes d’individus remontent aux années 1990 en Maine-et-Loire sur des habitats aujourd’hui malmenés. Une petite population en déclin existe encore en Indre-et-Loire, en bordure du Maine-et-Loire.

Ces papillons sont protégés en France et inscrits dans la Directive européenne "Habitats" pour deux d’entre eux (l’Azuré du Serpolet en annexe IV et l’Azuré de la Sanguisorbe en annexe II).

Ils sont inféodés aux pelouses sèches (Maculinea arion) et aux milieux humides voire tourbeux (Maculinea teleius et Maculinea alcon alcon), habitats à fort enjeu patrimonial pour un grand nombre d’espèces animales et végétales.

En réponse à ce déclin national, le ministère en charge de l’Écologie a confié en 2010 à l’Office pour les insectes et leur environnement (Opie), la rédaction du Plan national d’actions des Maculinea : accéder au portail du PNA sur le site de l’Opie et télécharger le plan national d’actions.

La DREAL des Pays de la Loire a confié au Conservatoire régional des espaces naturels l’animation de la déclinaison régionale sur la période 2013 - 2017.

Le plan s’articule autour de trois principaux objectifs :

  • acquérir des données quantitatives et qualitatives sur l’état de conservation des populations,
  • améliorer l’état de conservation des espèces et de leur habitat,
  • sensibiliser un large public d’acteurs à leur conservation.

Déclinaison régionale du Plan national d’actions des Maculinea 2015 - 2020 :

Rapport d’activités 2014 du Plan national d’actions des Maculinea en Pays de la Loire :

Comité de pilotage régional du 21 janvier 2015 :

Comité de pilotage régional du 24 février 2016 :

  • Compte-rendu à Télécharger (format pdf - 829.7 ko - 15/04/2016) .