Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures de transport et aménagement

Périphérique nantais : bifurcation RN444-RN165

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 avril 2011 (modifié le 5 décembre 2016)

  Contexte

Les travaux d’aménagement de la bifurcation entre la RN165 et la RN444 entrent dans le cadre du projet global d’aménagement à 2x3 voies de la RN165 entre Sautron et Savenay, déclaré d’utilité publique par décret du 2 janvier 1998, prorogé par décret du 10 décembre 2002.

  Objectif

Ces travaux, qui ont débuté le 23 août 2010, visent à :

  • fluidifier le trafic routier dans le sens Nantes-Vannes en facilitant l’insertion sur la RN165 des véhicules en provenance de la RN444 (Atlantis),
  • mettre aux normes environnementales l’infrastructure dans le périmètre des travaux (protection des milieux naturels et aquatiques, protection des riverains contre le bruit routier).

Les travaux comprennent :

  • la mise à 2 voies de la bretelle de la RN444 se raccordant à la RN 165 dans le sens Nantes-Vannes grâce notamment à la création d’un nouvel ouvrage d’art le long de l’ouvrage existant,
  • l’aménagement de la RN165 dans le sens Nantes-Vannes sur 1800 m environ permettant, dans un premier temps, d’assurer le raccordement des deux voies de la RN444 aux deux voies existantes de la RN165, puis dans un second temps de réaliser les rabattements successifs de 4 voies à 3 voies et de 3 voies à 2 voies sur la RN165,
  • la mise en œuvre, dans le périmètre des travaux, des dispositifs de protection de l’environnement : assainissement de la chaussée et bassins de rétention et de traitement des eaux pluviales,
  • la réalisation, dans le périmètre des travaux, des dispositifs de protection acoustiques (merlons et écrans) au nord et au sud de la RN165. Ces protections sont dimensionnées pour prendre en compte les évolutions prévisibles du trafic routier sur 20 ans,

Les travaux d’aménagement de la RN165 nécessiteront :

  • un allongement du passage inférieur de la RD26 accompagné d’une reprise de la chaussée,
  • un rehaussement du passage supérieur de la VC10.

  Une organisation du chantier pour minimiser les gênes à la circulation

La DREAL des Pays de la Loire s’engage à maintenir les capacités de circulation sur le réseau routier national aux heures de pointe pendant toute la durée du chantier. Les travaux qui nécessitent des coupures de circulation sur la RN165 seront réalisés la nuit.

  • Phase 1 : du 23 août 2010 au 23 avril 2011, des travaux de déplacements de réseaux (ERDF, GRDF, France Telecom) ont été réalisés sous la chaussée de la RD26 ainsi que l’élargissement du passage inférieur de la RD26.
  • Phase 2 : de mai 2011 à l’été 2012, réalisation des travaux d’aménagement de la bifurcation à proprement parlé et des dispositifs de protection de l’environnement (assainissement, bassins, écrans et merlons acoustiques).
    Un phasage complexe des travaux est mis en œuvre pour permettre de concilier les contraintes du chantier et le maintien de la circulation à 2x2 voies sur la RN165 et la RN444 en journée dans les deux sens de circulation. Les basculements de circulation sur la RN165 entre chaque phase de travaux dans le sens Nantes-Vannes nécessitent des coupures partielles de la circulation et la mise en place de déviations.

  Communication

  • Une information régulière des usagers et des riverains sera effectuée notamment par les panneaux à messages variables du périphérique, par la radio (France Bleu Loire-Océan) et par communiqués de presse.
  • Une présentation de la programmation des travaux a été faite lors d’une réunion publique à Sautron le 20 septembre 2010 ( Voir la présentation de la réunion du 20/09 à Sautron (format pdf - 2 Mo - 22/09/2010) ) et lors d’une réunion à l’attention des riverains concernés de Couëron le 17 novembre 2010 ( voir la présentation de la réunion du 17/11 à Couëron (format pdf - 2.6 Mo - 24/11/2010) ).

  Dossiers consultables

  Financement

  Échéancier

 
  • Phase 1 : du 23 août 2010 à fin mars 2011, réalisation des travaux de déplacements de réseaux (ERDF, GRDF, France Telecom) sous la chaussée de la RD26 (5 semaines) puis élargissement du passage inférieur de la RD26.
  • Phase 2 : du printemps 2011 à l’été 2012, réalisation des travaux d’aménagement de la bifurcation à proprement parlé et des dispositifs de protection de l’environnement (assainissement, bassins, écrans et merlons acoustiques).