Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

Les plans nationaux d’actions (PNA) en faveur de la Loutre d’Europe

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 juillet 2020

Un premier PNA Loutre de restauration de 2010 à 2015

Sur une impulsion du Groupe Loutre de la SFEPM, composé d’experts «  loutrologues » venus de toutes les régions de France, un premier Plan National d’Actions fut lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Ce plan, dit de restauration ou rétablissement, fut rédigé et animé par la SFEPM sur une durée de 5 ans (2010-2015).
Cette stratégie à moyen terme avait pour but d’améliorer la situation biologique de la Loutre en France.
Ses objectifs étaient de :
Permettre une meilleure protection des populations de loutres existantes.
Favoriser la recolonisation naturelle sans avoir recours à la réintroduction d’individus.
Mieux faire circuler l’information entre l’ensemble des acteurs concernés.
Permettre une meilleure cohabitation entre la Loutre et les activités humaines.

Le bilan final de ce PNA de rétablissement est en consultation libre sur le site de la SFEPM.

En Pays de la Loire

Le bilan du programme d’actions 2014-2016 (format pdf - 14.2 Mo - 22/07/2020) a été présenté lors du comité de pilotage de la déclinaison régionale du plan national d’actions du 28 février 2017. Vous pouvez en consulter la présentation (format pdf - 6.8 Mo - 22/07/2020) ainsi que le compte-rendu (format pdf - 603.9 ko - 22/07/2020) .

Le second PNA Loutre 2019-2028, un plan de conservation

L’engouement suscité par ce premier plan et son succès aboutirent à la rédaction d’un second plan en faveur de la Loutre d’Europe : un plan de conservation d’une durée de 10 ans.
Démarré en 2019, toujours animé par la SFEPM et piloté par la DREAL Nouvelle-Aquitaine, ce plan doit permettre d’assurer la conservation à long terme de l’espèce, à présent que sa situation biologique s’est améliorée.
Les objectifs généraux de ce plan sont restés les mêmes et se traduisent en sept actions principales, pouvant elles-mêmes être classées en trois thématiques.
La première thématique concerne l’acquisition de connaissances sur la Loutre et la veille écologique. Elle regroupe les actions 1 et 2 sur le suivi de l’évolution de la répartition de l’espèce en France, et le recensement des cas de mortalité.
La seconde thématique regroupe trois actions de protection et de gestion conservatoire de la Loutre. Les actions 3, 4 et 5 sont dévolues à la réduction de la mortalité d’origine anthropique, l’amélioration du potentiel d’accueil des milieux pour la Loutre d’Europe, et à la cohabitation entre la Loutre d’Europe et les activités piscicoles.
La dernière thématique rassemble les deux dernières actions du plan, plus transversales. Les actions 6 et 7 sont la communication et la sensibilisation auprès des professionnels, des usagers de la nature et du grand public, et l’animation du plan en lui-même, ainsi que la coordination des initiatives régionales et locales.
Le PNA est en consultation libre sur le site de la SFEPM.

Un premier comité de pilotage régional tenu le 19 novembre 2019

En Pays de la Loire, le premier comité de pilotage du nouveau PNA s’est tenu le 19 novembre 2019 dans les locaux de la DDTM44 à Nantes, en présence de Marie Masson, animatrice du plan au niveau national.
Vous pouvez en consulter le compte-rendu (format pdf - 900.6 ko - 22/07/2020) ainsi que les présentations : de l’animateur Benoît Marchadour (format pdf - 2 Mo - 22/07/2020) , du nouveau plan (format pdf - 2.4 Mo - 22/07/2020) , du Conseil départemental de Maine-et-Loire (format pdf - 2 Mo - 22/07/2020) , conseil départemental de Loire-Atlantique (format pdf - 15.2 Mo - 22/07/2020) et de la LPO49 (format pdf - 5.1 Mo - 22/07/2020) .