Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ressources naturelles et paysages

L’abbaye de Fontevraud et ses abords (Maine-et-Loire)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 février 2021

Par décret du 22 août 2013 publié au Journal Officiel du 24 août 2013 a été classé parmi les sites du département du Maine-et-Loire, le site de l’abbaye de Fontevraud et de ses abords, sur le territoire de la commune de Fontevraud-l’Abbaye.

Le périmètre de classement intègre, sur plus de 175 hectares, l’ensemble abbatial, cœur du bien justifiant la protection, ses abords immédiats, ainsi que le grand paysage dans lequel il s’inscrit. Ce périmètre, relativement étendu par rapport à l’ensemble abbatial, prend toute la mesure des vues sur l’édifice dont le caractère est exceptionnellement préservé, notamment le cadran sud/sud-est. Il recouvre pour l’essentiel des espaces à dominante naturelle, les lignes de crête, les coteaux boisés ainsi que les terres agricoles environnantes perceptibles depuis l’abbaye.

Outre la préservation sur les vues, la délimitation permet d’inclure tout un ensemble d’éléments de patrimoine disséminés aux abords de l’abbaye ainsi que deux villages-rues témoins d’une occupation très ancienne et qui participent directement de la qualité du paysage. La gestion du tissu urbain plus dense est confiée à l’AVAP qui a été approuvée par délibération de la commune de Fontevraud-l’Abbaye le 28 janvier 2013.

Ce classement au titre des sites, dont la valeur historique et pittoresque a été retenue par le Conseil d’Etat, s’inscrit dans un vaste programme de protections engagé dans le Val de Loire inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il complète ainsi les dispositifs de protection engagés et menés à terme dans le département de Maine-et-Loire sur la Corniche angevine (décret du 11 février 2003), la Roche de Mûrs (décret du 25 avril 2007), le Thoureil – Saint-Maur (décret du 3 juin 2008) et enfin l’ensemble désigné Confluence Maine-Loire et coteaux angevins (23 février 2010).