Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance, évaluation et développement durable

Aire urbaine du Mans 2040

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 novembre 2010 (modifié le 6 avril 2011)

De septembre 2009 à avril 2010, la Direction Départementale des Territoires de la Sarthe a réalisé une démarche de prospective territoriale sur l’aire urbaine du Mans à l’horizon 2040.

La DDT de la Sarthe a confié à Stratys, mandataire du groupement PROSCOT (lien vers le site Internet de Stratys), l’animation de la réflexion prospective.
La démarche de travail collectif

L’importance donnée au travail de groupe

L’ensemble du travail a été produit par un groupe, constitué à l’occasion de la démarche. Les consultants étaient avant tout les animateurs du travail.
Chaque mois, le groupe réunissait des participants issus de collectivités, de l’État, de chambres consulaires et d’associations (professionnelles ou environnementales).

Les participants ont recherché les facteurs de changement (appelés variables), spécifiques au territoire, notamment ceux sur lesquels les acteurs pourraient agir.

Des travaux en sous-groupes ont permis, pour chacune des variables, de rédiger la question-clé et de bâtir des hypothèses, c’est à dire de chercher des réponses possibles à ces questions-clés.

Une analyse structurelle a été réalisée par les participants aux ateliers, afin de dévoiler des variables qui, du fait de leurs actions indirectes sur les autres variables, jouent un rôle prépondérant sur l’avenir. Une distinction a été faite entre les variables exogènes, que subit le territoire, et les variables endogènes, sur lesquelles les acteurs du territoire ont une influence.

Les scénarios de contexte

Les scénarios de contexte

Les scénarios de contexte illustrent des changements qui peuvent soit, provoquer de vraies ruptures dans les modes de développement, soit générer des inflexions ou encore conforter les modèles actuels ou faire apparaître certains points-clé à valoriser pour améliorer l’attractivité du territoire.
Ces scénarios de contexte amènent la Sarthe à se positionner par rapport à des opportunités ou des menaces.

Cinq scénarios de contexte, répondant aux questions "Que peut-il se passer? Que nous réserve l’avenir ?", ont été choisis et travaillés.

Parmi les cinq scénarios proposés, on compte un scénario catastrophe, un scénario rêvé, un scénario fil de l’eau (inertie du modèle territorial actuel) et deux scénarios de rupture liés aux contraintes énergétiques.
Ils placent le territoire face à plusieurs contradictions, conflits d’usage ou « points de frottement ». Les stratégies viseront à résoudre les problèmes mis en évidence en vue de relever les défis identifiés.

Leurs implications sur le territoire sont très différentes :

  • Scénario n°1 : après la triple crise économique, énergétique et démographique, l’aire urbaine retrouve un visage plus rural et agricole.
  • Scénario n°2 : l’avènement d’une énergie propre et bon marché renforce l’attractivité d’une aire mancelle, nouveau jardin du bassin parisien.
  • Scénario n°3 : inertie du modèle territorial grâce à la technologie
  • Scénario n°4 : retour lent vers les centres à cause d’une énergie chère
  • Scénario n°5 : la croissance démographique crée des besoins difficiles à satisfaire à cause des contraintes énergétiques.
Les stratégies

Les stratégies possibles

Quatre stratégies possibles ont, ensuite, été décrites puis croisées avec les cinq scénarios précédents :

  • Scénario A : Vers la métropole post-carbone : compacité de la ville, développement tertiaire et volontarisme politique
  • Scénario B : Une ville-archipel à géométrie variable : les polarités urbaines au cœur du système résidentiel et économique
  • Scénario C : Pour une ville diffuse discontinue et durable : des bassins de vie remis sur le devant de la scène
  • Scénario D : La métropole mancelle : une étoile à cinq branches pour allier urbanité et ruralité

Les stratégies d’aménagement durable du territoire sont construites autour d’une variation des modes d’intervention des acteurs publics et de la recherche d’un équilibre socialement acceptable entre les désirs de la population, les besoins des entreprises et la consommation des ressources, qu’elles soient écologiques ou financières. Ces stratégies s’accompagnent d’une gouvernance forte pour les stratégies A et D et d’une gouvernance à géométrie variable pour les stratégies B et C.

Les enjeux et les défis

L’étude s’achève par une partie consacrée aux enjeux et défis pour l’avenir.

Le rapport de synthèse de l’étude a été présenté le 8 novembre 2010 au Mans.
Il est depuis téléchargeable sur le site Internet de la Préfecture de la Sarthe.

Synthèse disponible sur le site Internet des services de l’État en Sarthe (6 pages)
ou

Site des services de l’État en Sarthe/Espace Direction départementale des territoires/Rubrique Prospectives et territoires