Analyse des bilans de fonctionnement des installations de valorisation du biogaz

La DREAL présente un rapport d’analyse des données déclarées par les installations de valorisation du biogaz en fonctionnement en 2020 en Pays de la Loire (méthaniseurs et quelques installations de stockage de déchets non dangereux).
En tant que bénéficiaires des tarifs d’achat d’électricité et de biométhane et au titre du code de l’énergie, celles-ci doivent transmettre à la DREAL un bilan annuel de fonctionnement.

Un travail partenarial* a été mené par la DREAL afin de proposer aux exploitants des questionnaires dématérialisés et mutualisés au niveau régional. Ainsi, depuis 2020, la déclaration des exploitants a été simplifiée et l’analyse des données collectées a été facilitée.

* en partenariat avec AILE, l’ADEME, les services de l’État en charge des installations classées pour la protection de l’environnement et de l’agrément sanitaire (DREAL et DDPP), la DRAAF, les directions départementales des territoires (et de la mer) (DDT(M)), et l’observatoire ligérien de la transition énergétique et écologique (TEO). La chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire et l’association des agriculteurs méthaniseurs de France ont également été associées.

Des données agrégées et des indicateurs techniques sont présentés, après traitement des données exploitables déclarées.

Quelques chiffres clés à retenir :

  • environ 1,5 millions de tonnes de matières brutes ont alimenté les unités (82 installations), soit environ 21 % de l’objectif du schéma régional biomasse pour 2030,
  • l’approvisionnement principal est d’origine agricole (effluents d’élevage : 52,8 % des tonnages totaux déclarés), mais encore faiblement exploité au regard des objectifs 2030 et des gisements estimés par le schéma régional biomasse,
  • les végétaux agricoles représentent une faible part de l’approvisionnement avec 7,5 % des tonnages totaux déclarés : cultures intermédiaires à vocation énergétique (CIVE, 2,7%), cultures principales (2,6 %), résidus végétaux provenant d’exploitations agricoles (2,2 %)
  • environ 227 GWh sont injectés sur le réseau électrique (70 installations) dont 46 GWh par des installations de stockage de déchets non dangereux ISDND, soit 0,95 % de la consommation finale d’électricité dans la région en 2020,
  • environ 206 GWh PCS de biométhane sont injectés dans les réseaux de gaz (17 installations) soit 0,93 % de la consommation de gaz dans la région en 2020.

L’enquête sur les bilans de fonctionnement 2021 a été clôturée et l’analyse est en cours.

A télécharger :
 le document de synthèse des bilans de fonctionnement 2020 (4 pages) :


 le rapport d’analyse des bilans de fonctionnement 2020 des installations de valorisation du biogaz en Pays de la Loire :

Pour mémoire,
bilans de fonctionnement 2019 :

et

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet