Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ressources naturelles et paysages
 

Pesticides

 
 

Outil interactif sur les pesticides dans les cours d’eau

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 mars 2019

Les données 2017 concernant la présence de pesticides dans les cours d’eau de la région Pays de la Loire, viennent d’être mises en ligne dans l’outil de visualisation cartographique et graphique des données pesticides concernant les eaux superficielles de la région Pays de la Loire, développé par la DREAL en 2018.

Cet outil est disponible à l’adresse suivante :
http://apps.datalab.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/qualite-des-eaux/

Les données sont issues de la base OSUR de l’agence de l’eau Loire-Bretagne (intégrant l’ensemble des producteurs de données en collectivités, ainsi que le réseau complémentaire régional financé par l’AELB, la DRAAF et la DREAL) et des données issues de l’ARS Pays de la Loire.

Plaquettes annuelles

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 avril 2017 (modifié le 28 septembre 2018)

Une fiche de synthèse annuelle du réseau de suivi régional (représentant 38 stations) est mise à disposition.

Pour en savoir plus sur le réseau de suivi régional de suivi des pesticides dans les eaux superficielles :

fiche reseau regional pesticides (format pdf - 304.3 ko - 14/09/2018)

De 2008 à 2016, les herbicides sont les plus représentés, en particulier avec l’AMPA qui est la molécule de dégradation du glyphosate. Le métolachlore ESA, molécule de dégradation du métolachlore (interdit depuis 2003) et du S-métolachlore (herbicide maïs), recherché depuis 2016, est la molécule la plus retrouvée depuis 2016, dans 99% des prélèvements.

pesticides_fiche_2008 (format pdf - 1 Mo - 08/02/2016)
pesticides_fiche_2009 (format pdf - 1023.7 ko - 08/02/2016)
pesticides_fiche_2010 (format pdf - 652.6 ko - 08/02/2016)
pesticides_fiche_2011 (format pdf - 1 Mo - 16/04/2015)
pesticides_fiche_2012 (format pdf - 1.6 Mo - 16/04/2015)
pesticides_fiche_2013 (format pdf - 2 Mo - 16/04/2015)
pesticides_fiche_2014 (format pdf - 1.9 Mo - 08/02/2016)
pesticides_fiche_2015 (format pdf - 917.6 ko - 12/04/2017)
fiche qualite des eaux 2016 (format pdf - 1.8 Mo - 14/09/2018)

Qualité des eaux superficielles en Pays de la Loire - Contamination par les pesticides, années 2002/2014

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 octobre 2017 (modifié le 28 septembre 2018)

Ce document vise, à l’échelle des Pays de la Loire et sur 13 années, par diverses approches, à fournir un panorama global de la situation de la contamination des eaux superficielles par les pesticides.

Pour 52 d’entre elles, une analyse plus précise a pu être faite quant à leur présence et aux évolutions observées.

Ces molécules font l’objet chacune d’une fiche individuelle, à jour à la date de septembre 2016.

Un A4 recto-verso fait ressortir quelques uns des résultats de cette étude.


Télécharger :

Résultats de l’étude régionale de hiérachisation des bassins versants vis à vis des pesticides en Pays de la Loire (juin 2013)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 octobre 2013 (modifié le 28 septembre 2018)

Les résultats de l’étude régionale de hiérarchisation des bassins versants vis à vis des pesticides sont disponibles ci-dessous (rapport et note de présentation).

Cette étude, réalisée sous maitrise d’ouvrage DREAL en concertation avec l’ensemble des parties prenantes de cette problématique, s’inscrit dans le prolongement de l’action 21 d’Ecophyto qui prévoit de "cibler l’action sur les territoires ou les parcelles sur lesquels doit être portée en priorité la réduction de l’utilisation des pesticides".

Elle a croisé différents critères de pressions phytosanitaires, de vulnérabilité et de qualité de l’eau pour aboutir à une carte de hiérarchisation des 464 bassins versants de la région : 68 bassins ressortent comme prioritaires ou très prioritaires (carte régionale de priorisation).

Ce travail est une première étape du ciblage des actions qui pourront être mise en place à diverses échelles, notamment dans le cadre des SAGE, des contrats territoriaux ou des contrats de bassin versant. Les conclusions de cette étude ne doivent pas éclipser le fait que la qualité des cours d’eau de la région Pays de la Loire est dégradée de manière généralisée par les pesticides.

Les données brutes de l’étude sont également disponibles sur demande à la DREAL.

Les fiches pour les 12 bassins versants très prioritaires :

Le rapport d’étude :

Ecophyto

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er octobre 2013 (modifié le 28 septembre 2018)

En Pays de la Loire, le plan Ecophyto est co-piloté par la DRAAF et par la DREAL.

Se reporter au site Internet DRAAF :
http://draaf.pays-de-la-loire.agriculture.gouv.fr/Ecophyto

Dans le cadre d’Ecophyto, la DREAL anime en particulier un groupe de travail sur le suivi de la contamination des eaux par les pesticides.

Site national Ecophyto :
http://agriculture.gouv.fr/Bilan-plan-Ecophyto

Qualité des eaux superficielles en Pays de la Loire - Contamination par les pesticides, années 2003/2004

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 avril 2015 (modifié le 28 septembre 2018)

Couverture " Qualité des eaux superficielles en Pays de la Loire - Contamination par les pesticides"CREPEPP, 2006, 10 pages.

Cette plaquette présente l’état de la contamination des eaux superficielles par les pesticides en Pays de la Loire en 2003 et 2004 et les actions de la Cellule Régionale d’Etudes de la Pollution des Eaux par les Produits Phytosanitaires (CREPEPP) dont la DIREN fait partie.

Mon potager sans pesticide

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 janvier 2019 (modifié le 20 mars 2019)

Pour protéger votre santé et l’environnement, la réglementation concernant l’utilisation des pesticides chimiques évolue

Afin de réduire les risques liés à l’utilisation des pesticides pour le grand public et protéger l’environnement, il est désormais interdit depuis le 1er janvier 2019 aux jardiniers non professionnels d’acheter, utiliser et stocker des pesticides chimiques pour jardiner ou désherber.

Cette disposition de la loi Labbé (article 2 de la loi n°2014-110 du 6 février 2014), modifiée par la loi transition énergétique pour la croissance verte (article 68 de la loi n° 2015-992 du 17 août 2015), complète l’interdiction déjà existante depuis le 1er janvier 2017 pour les collectivités locales sur les espaces verts, les forêts, les voiries ou les promenades accessibles ou ouverts au public.

Des solutions alternatives existent !

Planter des plantes locales, au bon endroit selon l’exposition et la nature du sol - cultiver à proximité les unes des autres des plantes qui s’apportent des bénéfices mutuels - utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs – favoriser la biodiversité, alterner les cultures, adopter le paillage pour protéger vos végétaux des bioagresseurs - en sont quelques-unes. Un jardin naturel et équilibré est un jardin plus résistant !

Les alternatives non-chimiques et les produits de biocontrôle sont des solutions efficaces pour prévenir et si besoin traiter. Vous pouvez utiliser des produits de biocontrôle adaptés, au bon moment selon le stade de développement du bioagresseur et les conditions climatiques.

L’ensemble des conseils et solutions pour jardiner sans pesticides sont disponibles sur le site www.jardiner-autrement.fr

Rapportez vos pesticides !

Bidons, bouteilles, flacons, sprays, et autres contenants, qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de pesticides, ils doivent être rapportés en déchetterie ou en un point de collecte temporaire, si possible dans leur emballage d’origine. Il ne faut en aucun cas les jeter à la poubelle, ni les déverser dans les canalisations. Renseignez-vous auprès de votre commune pour trouver la déchetterie la plus proche ou un point de collecte temporaire.

Trouvez la déchetterie la plus proche ou un point de collecte temporaire sur le site : www.ecodds.com