Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures de transport et aménagement

Les passages à niveau inscrits au programme de sécurisation national

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 mai 2019

Un passage à niveau est un croisement à niveau (c’est-à-dire que les voies qui se croisent sont à la même hauteur, par opposition aux ponts et aux tunnels) d’une voie ferrée avec une voie routière. Il est important de noter qu’il n’y a aucun passage à niveau sur les lignes à grande vitesse. Les passages à niveau sont gérés par le Ministère chargé des transports.

En France, il en existe 15 405 passages à niveau (PN) en 2017 sur les lignes ouvertes au trafic du réseau ferré national dont :

  • 0,4 % sur des routes nationales
  • 31,4 % sur des routes départementales
  • 68,2 % sur des voies communales

Certains passages à niveau sont considérés comme étant prioritaires à sécuriser, et ont été inscrits au programme de sécurisation national (PSN), programme défini par l’État et l’instance nationale des passages à niveau (INPN) en 1997. Cette instance se réunit deux fois par an.

Elle a plusieurs objectifs :

  • Élaborer et proposer aux ministres des transports et de l’intérieur les mesures d’amélioration de la sécurité des passages à niveau.
  • Coordonner les actions liées aux PN des différents services et intervenants concernés ou associés.
  • Actualiser la liste des passages à niveau inscrits au PSN.

La liste des passages à niveau inscrits à ce programme est ainsi régulièrement actualisée.