Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures de transport et aménagement

L’Etat et la SNCF ont signé le Schéma directeur national d’accessibilité des services ferroviaires nationaux

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 décembre 2016 (modifié le 28 décembre 2017)

Alain Vidalies, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, et Guillaume Pepy, Président du directoire de SNCF, ont signé le schéma directeur d’accessibilité des services ferroviaires nationaux de la SNCF le 29 novembre 2016.

La loi du 11 février 2005 pour l’Égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, dite loi Handicap, a instauré le principe d’accessibilité universelle quel que soit le type de handicap. Il a été donné aux sociétés de transports la possibilité de poursuivre la mise en accessibilité de leurs réseaux ferroviaires jusqu’en 2024, en déposant un nouveau schéma directeur baptisé Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP).

L’objectif du schéma directeur d’accessibilité est de permettre à tous les voyageurs - personne en fauteuil ou malvoyante, parents avec poussette, personne âgée à mobilité réduite, touristes avec bagages, etc. - de pouvoir prendre le train le plus facilement possible et ce, quelle que soit leur difficulté à se déplacer.

Dans le cadre de sa politique d’accessibilité des établissements recevant du public, le Gouvernement a ainsi confié à la SNCF la mission de préparer le nouveau Schéma Directeur d’Accessibilité – Agenda d’Accessibilité Programmée relatif aux services ferroviaires nationaux (SDNA Ad’AP).

Validé par l’arrêté du 29 août 2016 et paru au Journal Officiel du 18 septembre 2016, ce SDNA Ad’AP détaille les engagements pris par le groupe public ferroviaire pour rendre accessibles 160 gares supplémentaires du réseau ferré national, c’est-à-dire desservies par TGV et Intercités.

Au niveau national, ce programme, cofinancé par l’État, les collectivités régionales et la SNCF, représente un investissement total de 820 millions d’euros entre 2016 et 2024.

Le SDNA Ad’AP programmé de SNCF repose sur trois « piliers » :

  1. Les travaux pour la mise en accessibilité des 160 gares concernées ;
  2. La formation des agents aux besoins des voyageurs handicapés et à mobilité réduite ;
  3. L’accessibilité de l’information des voyageurs.

En Pays de la Loire, la mise en accessibilité de 7 gares nationales est programmée dans le cadre du SDNA Ad’AP : Angers, La Baule-Escoublac, Laval, La Roche-sur-Yon, Le Mans, Nantes, Saint-Nazaire.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir :

- Consultez les informations relatives au Schéma Directeur d’Accessibilité – Agenda d’Accessibilité Programmée relatif aux services ferroviaires nationaux (SDNA Ad’AP)
- Retrouvez l’actualité de la Direction de l’Accessibilité SNCF
- Téléchargez le communiqué de presse


Télécharger :