Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance, évaluation et développement durable

Journée de rencontre entre les associations et la DREAL du 17 décembre 2021

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 janvier 2022 (modifié le 6 janvier 2022)

Cette journée d’échanges a mobilisé une trentaine de représentants des associations de protection de l’environnement, de l’EEDD ou s’intéressant à l’énergie. Elle s’est tenue en visio-conférence compte tenu du contexte sanitaire.
Julien Custot, Directeur par interim de la DREAL a introduit la journée en passant en revue de nombreux sujets d’actualité des politiques publiques portées par la DREAL. Il a précisé que la loi dite « climat résilience » du 22 août 2021 serait le fil rouge de la journée.
La matinée était consacrée aux sujets eau, biodiversité et financement du monde associatif. Les actualités sur le thème de l’eau ont permis de nombreux échanges sur la qualité la gestion quantitative de cette ressource.

Valerie Dao-Duy de la direction régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports a présenté aux associations les deux volets du Fond de développement de la vie associative (FDVA) avec une nouveauté en 2022, la possibilité de prévoir des formations d’adhérents et de bénévoles sur plusieurs années. Les critères de financement DREAL de la vie associative et du soutien à la structuration des réseaux pour l’année 2022 sont disponibles au lien suivant :
http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/soutenir-financierement-les-associations-de-a5850.html

L’après midi a débuté par une présentation de l’autorité de sûreté nucléaire par Emilie Jambu, cheffe de la division de Nantes dont les locaux se situent à la même adresse que la DREAL. La question du risque Radon a également été abordée.

Thibaut Novarese, chef de service Risques naturels et technologiques de la DREAL a répondu aux questions préalablement posées par les associations sur les contraintes réglementaires pour le développement des projets éoliens et sur le plan de prévention du risque inondation de l’estuaire. Il a également donné des précisions sur les dispositions introduites par la loi ASAP sur la participation du public par voie électronique.
Emmanuelle Bastin de la Mission énergie et changement climatique de la DREAL a fait un point sur l’élaboration d’une cartographie des zones possibles pour l’éolien. Ce sujet a donné lieu a de nombreux échanges.
La journée s’est terminée à 16h45. Vous pouvez retrouver l’ordre du jour et les présentations ci-dessous.