Synthèse technique - Logements collectifs - "Les champs libres"

Le projet LES CHAMPS LIBRES se trouve à Nantes, au sud de la Loire, à proximité de la Sèvre Nantaise. C’est un cœur d’îlot dont les limites sont formées par des fonds de parcelles privatives, une impasse d’accès privé, un équipement pour la petite enfance. Cette opération a été conçue avec les futurs habitants dans une démarche participative forte. 13 logements sont destinés à l’accession abordable et les 6 autres logements sont des logements locatifs sociaux. Les futurs acquéreurs ont été moteurs dans la conception des bâtiments, des espaces partagés et des espaces paysagers.

Carte d’identité
Logement collectif Maître d’ouvrage - Atlantique Habitations, St-Herblain – Maison Familiale de Loire Atlantique/GHT Coopérative, St-Herblain
Construction-Rénovation Maître d’œuvre - Architecte mandataire- Tica Architectes & Urbanistes, Nantes
Année de livraison : 2021 Bureau d’étude structure-bois - Sarl Ingelino, Clisson - SISBA, Clisson
Surface en m² : 1 483 Bureau d’études thermique – AIREO Energies, Nort-sur-Erdre
Coût total en € HT (hors foncier, hors VRD) : 2 125 392 Bureau d’études acoustique – SYMBIANCE, Nantes
Paysagiste - Campo Paysage, Nantes - Ceramide, Nantes
Charpentier - LCA Construction Bois, La Boissière-de-Montaigu
Menuisier – LCA Construction Bois, Nantes – CMBS Charpente Menuiserie Bretagne Sud, Le Guerno
Lors de l’appel au projet, lancé en 2016, la ville de Nantes exigeait « l’intégration de matériaux bio-sourcés » dans la conception des habitats. La réponse à cette attente se traduit par le recours au bois, à la paille et à la ouate de cellulose. Le système constructif proposé met en œuvre des murs en ossature bois et isolés de paille sur un squelette béton. La paille a été prélevée à moins de 50 km de l’opération et a été mise en oeuvre en atelier avec une entreprise de réinsertion. Ce matériau a été choisi dans un objectif double de réduction de l’empreinte carbone du bâtiment mais aussi pour assurer un confort optimal. En effet, ce matériaux à fort déphasage permet de lisser les écarts de température dans le temps et garantir plus de confort. Les revêtements extérieurs sont l’expression des systèmes constructifs sur lesquels ils sont posés : à parts égales, les murs ossature bois-paille sont bardés de bois non traité et les murs en briques sont enduits. Les fenêtres sont en bois-alu et coordonnées avec les revêtements de façades. Les ressources et la mise en œuvre sont locales et intègrent de la réinsertion. La ouate de cellulose a été choisie pour l’isolation des rampants. Le projet atteint un niveau RT2012-10% et le niveau 2 du label bâtiment biosourcé.
Bois Isolation
Panneau ossature - Épicéa commun Isolation intérieure des murs - Laine de roche, 140 mm
Solivage traditionnel - Épicéa commun Isolation entre-montant des murs - Botte de paille, 360 mm
Charpente traditionnelle - Épicéa commun Isolation intérieure de la toiture - Ouate de cellulose, 120mm
Menuiserie extérieur - Pin weymouth Isolation entre-montant de la toiture - Ouate de cellulose, 240mm
Revêtement extérieur - Douglas
Enduit chaux

C’est ce qu’on appelle l’habitat participatif. Concrètement avant la construction des logements, les futurs propriétaires se réunissent avec les architectes pour définir l’agencement, les lieux communs et le règlement de la co-propriété.
Dans le cas des Champs Libres, « les familles ont été choisies par tirage au sort et nous devions répondre à une exigence de mixité sociale », détaille Mickaël Hardouin, directeur de la coopérative Maison Familiale de Loire-Atlantique. Retraités, familles et jeunes actifs composent l’ensemble des résidents qui a participé à la conception des lieux dès janvier 2017. Ils disposent de logements privatifs, tout en partageant des espaces communs.
Jusqu’à leur emménagement en juin 2021, les résidents ont participé à huit ateliers de travail pour penser et débattre sur le lieu de vie.

"Les champs libres" résultent d’une démarche écologique et sociale personnelle. Les arbres remarquables présents sur le terrain ont pu être conservés et par la suite, il est prévu d’installer des poêles à bois, des panneaux photovoltaïques et les habitants se sont engagés auprès de la ville à diminuer leurs déchets.

Ce projet a été déposé dans le cadre du concours national Bois-construction 2022

Partager la page

S'abonner