Plan Action Coeur de ville

Fin 2017, l’État a lancé le plan national Action Coeur de Ville (2018-2023) dans l’ambition de conforter le rôle moteur et structurant des villes moyennes dans le développement du territoire intercommunal et ce, à travers une politique de redynamisation de leur centre ancien.

Élaboré en concertation avec les élus et les acteurs économiques des territoires, le plan concerne aujourd’hui 234 villes ou binômes de villes. Réhabilitation de l’habitat, maintien des commerces de proximité, développement de l’activité économique, aménagement des espaces publics, valorisation du patrimoine, accessibilité des équipements, préservation des services publics, déplacements, sont autant de sujets que défend le plan national.

En partenariat avec l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, la Banque des Territoires et le groupe Action logement, l’Anah accompagne les investisseurs privés dans la requalification du bâti du centre des villes moyennes en finançant leurs opérations d’acquisition et d’amélioration d’immeubles, la réhabilitation d’immeubles entiers ou encore l’acquisition de locaux ou d’immeubles en vue de les transformer en logements.

L’Anah participe au plan à hauteur de 1,2 milliard d’euros et intervient principalement sur les axes principaux :
• le financement de l’ingénierie notamment des études pré-opérationnelles, du suivi-animation des programmes et du financement des postes de chefs de projet sous réserve de la mise en place d’une opération programmée d’amélioration de l’habitat ;
• le soutien à la réalisation de travaux par des subventions accordées aux particuliers et à des porteurs de projets dans le cadre de nouveaux outils tels que dispositif d’intervention immobilière et foncière.
• la conduite d’expérimentation sur la rénovation de façade et la transformation de locaux non affectés à un usage d’habitation en locaux à usage collectif.
En Pays de la Loire, neuf villes (dont un binôme en Sarthe) ont été sélectionnées et ont signé une convention-cadre pluriannuelle spécifique. Elle permet, sur la base d’un diagnostic, d’une stratégie, d’un projet et d’un plan d’actions, de mobiliser les crédits et les partenaires financiers.

La DREAL, en tant que délégué régional de l’Anah, participe au comité de financement, présidé par le préfet et dont l’objet est d’assurer le pilotage régional du programme.

Depuis le lancement du programme, l’Anah a ainsi contribué à la réhabilitation de plus de 2 700 logements dans la région, pour un budget total de 21 millions d’euros. A cela, s’ajoute le financement de sept chefs de projet.

La carte ci-dessous présente la répartition du nombre de logements rénovés et des subventions attribuées pour chacune des neuf villes lauréates en Pays de la Loire (période 2018-2021).

Le programme sera prorogé pour la période 2023-2026 en vue d’amplifier, élargir et enrichir le programme partenarial. La lutte contre l’étalement urbain, la sobriété foncière et l’adaptation au changement climatique en seront les fils conducteurs.

Pour aller plus loin :
 Cartographie des villes retenues dans le cadre du programme.
 Guide du programme « Action Coeur de Ville ».
 Instruction du Ministère de la Cohésion des Territoires.

Partager la page

S'abonner