Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des risques et nuisances

Les submersions marines

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 août 2020 (modifié le 23 juin 2021)

Qu’est-ce qu’une submersion marine ?

Les submersions marines sont des inondations temporaires de la zone côtière par les eaux d’origine marine. Leur origine est liée à une élévation temporaire du niveau de la mer et à son état d’agitation.

Plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • la marée ;
  • la pression atmosphérique et le vent ;
  • la houle (les vagues).

Schéma houle-marée

On distingue :

  • la submersion par rupture du système de protection (digue ou cordon dunaire) ;
  • la submersion par débordement ;
  • la submersion par franchissements discontinus (« paquets de mer »)

Les zones vulnérables en Pays de la Loire

Les secteurs poldérisés sont particulièrement exposés au risque de submersion : la baie de l’Aiguillon, la baie de Bourgneuf (marais Breton), l’île de Noirmoutier et l’estuaire de la Loire regroupent la majeure partie des terres gagnées sur la mer. Les secteurs de marais littoraux et les estuaires sont également concernés : marais du Payré, des Olonnes, traicts du Croisic, de Pen Bé et de Pont Mahé sont eux aussi particulièrement exposés au risque de submersion marine.
Pour en savoir plus :

Retour d’expérience de la tempête Xynthia

La tempête Xynthia, qui est intervenue dans la nuit du 27 au 28 février 2010, a dramatiquement touché le littoral français et tout particulièrement celui des Pays de la Loire.

Rupture de digue à Guérande (44) suite à Xynthia en grand format (nouvelle fenêtre)
Rupture de digue à Guérande (44) suite à Xynthia
Submersion à la Faute/mer et à l'Aiguillon/mer (85) consécutive à Xynthia en grand format (nouvelle fenêtre)
Submersion à la Faute/mer et à l’Aiguillon/mer (85) consécutive à Xynthia

Pour en savoir plus, carte narrative IGN "La Faute/mer : 10 ans après"

Le dispositif vigilance vagues-submersion 

Un dispositif de vigilance "vagues-submersion" a été mis en place par Météo France depuis 2011 afin de mieux anticiper les montées extrêmes du niveau de la mer, et de renforcer la protection des populations. Ce dispositif s’accompagne de consignes de comportements adaptées qui facilitent, pour les services de l’État et les collectivités concernées, l’organisation de l’alerte à partir de la vigilance.
La carte de vigilance de météofrance  (nouvelle fenetre)

Quel impact du changement climatique ?

Le changement climatique va accroître directement la vulnérabilité de ces territoires au travers de deux mécanismes :

  • hausse du niveau marin qui conduira à augmenter mécaniquement la fréquence et la gravité des inondations ;
  • des changements possibles des régimes des tempêtes qui pourraient conduire à rendre plus fréquentes les sur-côtes marines, qui correspondent à des élévations temporaires du niveau marin.

Pour en savoir plus :

Les plans de prévention des risques littoraux (PPRL)

Quel que soit le risque naturel considéré, la question de maîtrise de l’urbanisation est fondamentale pour éviter d’exposer de nouvelles personnes. C’est l’objectif des plans de prévention des risques littoraux (PPRL), élaborés sous l’autorité des préfets. Ces documents ont valeur de servitude d’utilité publique et sont obligatoirement annexés aux plans locaux d’urbanisme (PLU). Ils peuvent ainsi imposer des règles spécifiques d’aménagement du territoire. Dans les secteurs littoraux, les PPRL abordent les différents risques naturels, en fonction du contexte local : submersion, érosion, inondations fluviales…

Pour en savoir plus : les différents PPRL consultables sur le site de la DDTM 44, de la DDTM 85 ou bien sur le portail SIGLOIRE.