Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Air, climat et énergie

Synthèse régionale sur les modalités d’insertion paysagère des éoliennes dans les Pays de la Loire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 août 2012 (modifié le 1er juillet 2016)

La sensibilité paysagère constitue un facteur de localisation important pour l’éolien terrestre. Par nature, ce facteur revêt toutefois un caractère qualitatif qui le soumet à des appréciations subjectives.

Afin d’objectiver les choix faits en termes de qualification de la sensibilité des zones, le préfet de région, Bernard Hagelsteen, du fait de l’étude déjà engagée en ce sens en Vendée, a demandé en octobre 2007 à la DIREN et à la DRE de coordonner l’ensemble des études, en mettant en place un cahier des charges communs aux 4 autres études qui ont été engagées au cours du 1er semestre 2007.

Ces 5 études, dont il faut souligner le caractère antérieur à l’instauration du SRCAE, ont débouché au dernier trimestre 2009 sur l’identification de zones de 4 classes de sensibilité paysagère (faible, moyenne, forte, très forte), permettant de qualifier les grands ensembles paysagers qui composent le territoire régional.

La présente synthèse des études départementales a été finalisée en mai 2011.


Télécharger :