Logo préfècture région
DREAL   Pays de la Loire
Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement
 

Présentation de l’agence

Créée en 1971, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a vocation à soutenir financièrement les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, dans la réalisation de travaux d’amélioration de leur logement.
 
Son aide est réservée aux logements achevés depuis au moins 15 ans et cible les publics modestes. Elle est de fait soumise à conditions de ressources pour les propriétaires occupants et engage les propriétaires bailleurs à louer leur bien à des locataires sous plafonds de ressources, à un niveau de loyer maîtrisé.
 
Suite à la réorganisation des services de l’État, la DREAL a repris les missions de l’Anah régionale à compter du 1er janvier 2010. En tant que délégation de l’Agence nationale, elle assure entre autres la définition et le suivi de la programmation financière.
 
Chaque fin d’année, des orientations prioritaires et des dotations budgétaires sont validées par le Conseil d’administration de l’Anah pour l’exercice qui suit. Chaque DREAL se voit alors notifier des objectifs et des enveloppes de crédits pour mener à bien la programmation ainsi arrêtée au niveau national.

Tout en s’inscrivant dans la continuité des actions menées depuis 5 ans, les orientations 2018 de l’Anah concourent à la mise en œuvre de plusieurs grands chantiers portés par le Gouvernement :

1) lutte contre le réchauffement climatique (Plan Climat) :

Le programme Habiter Mieux, qui devait s’achever en 2017, est maintenu jusqu’à la fin du quinquennat. Avec un objectif annuel de 75 000 rénovations énergétiques par an, il participera pour moitié à l’objectif du Plan Climat. Ce dernier vise en effet le traitement de 150 000 passoires énergétiques dans le parc privé.

Outre la reconduction du programme Habiter Mieux, dans les mêmes conditions financières (« Habiter mieux Sérénité »), une nouvelle offre de financement est proposée. Baptisée « Habiter Mieux Agilité », elle s’adresse aux seuls propriétaires occupants de maison individuelle et ne porte que sur un type de travaux parmi trois (isolation des parois opaques verticales, isolation des combles aménagés ou aménageables ou changement de chaudière ou du système de chauffage) ;

2) lutte contre les fractures territoriales (Action Coeur de Ville) :

Lancé fin 2017, le Plan Action Coeur de ville a pour objet de renforcer le rôle de centralité des villes moyennes et d’enrayer le processus de déqualification de leur centre-ville. L’Anah mobilise 1,2 Mds d’euros sur les 5 années de vie du Plan dont 25 M€ pour le co-financement de poste de chef de projet ;

3) lutte contre les fractures sociales (Plan Logement d’abord) :

Afin de favoriser l’accès au logement des publics en difficulté, le Gouvernement souhaite développer l’offre locative très sociale dans le parc privé. Les dispositifs de conventionnement proposés par l’Anah aux bailleurs privé (avec intermédiation locative) y participent.

La lutte contre l’habitat indigne et dégradé, l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, la prévention et le redressement des copropriétés sont d’autres enjeux majeurs sur lesquels l’Anah maintient ses engagements.

En 2018, l’objectif est d’améliorer 104 000 logements en France dont 7 002 logements sur la région des Pays de la Loire.

 
 
L’Anah à l’ère du 2.0
Depuis quelques semaines, le site « monprojet.anah.gouv.fr » est accessible aux ménages des Pays de la Loire qui veulent faire des travaux et obtenir des aides de l’Anah. Présentation de ce nouveau service…