Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures de transport et aménagement

RN844 périphérique Nantais – phase travaux d’aménagement avant décembre 2016 du périphérique nord

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 octobre 2016 (modifié le 12 juin 2017)

Périphérique nantais – aménagement du périphérique nord – début des travaux

  • Les évolutions du projet

Le dossier a fait l’objet, préalablement à sa mise à enquête publique, d’un avis de l’autorité environnementale. Son interprétation de la réglementation liée au bruit routier a ainsi été réalisée, ce qui conduit à la réalisation d’un écran acoustique de 300 m de long au droit du quartier du Grand Val et des traitements de façade supplémentaires.

Lors de la phase d’enquête, qui s’est déroulée du 08 février au 8 mars 2016, des riverains du quartier du Petit Moulin ont fait part de leurs inquiétudes sur la surface totale à déboiser. La maîtrise d’ouvrage a alors travaillé avec son maître d’oeuvre pour limiter ces surfaces à déboiser. Une optimisation de l’organisation du chantier a ainsi permis de réduire de manière significative la surface qui sera déboisée, qui passe de 2,5 hectares à 1 hectare environ. La prise en compte de cette observation permettra de conserver une partie de l’écran végétal existant situé entre le périphérique et le route du pont de la Baronnnière. Par ailleurs, le projet fera l’objet après travaux, d’un aménagement paysager, qui sera élaboré en concertation avec la municipalité et les services de Nantes Métropole.

  • Travaux de déboisement

Le bon déroulement de l’ensemble des procédures administratives a permis de passer au démarrage des travaux préparatoires, à partir du 10 octobre 2016. Ces premiers travaux, ont duré 2 mois, consistant à préparer les futurs travaux de voirie et ont été les suivants :
- débroussaillage des emprises,
- abattage des arbres,
- création des pistes d’accès au futur chantier.

La période de réalisation de ces travaux, octobre et novembre correspondant à la période définie comme la plus favorable dans l’étude d’impact.

  • Chemin de randonnée

La demande des élus d’Orvault, de maintenir ouvert le chemin de randonnée, autant que possible en fonction des travaux, a été prise en compte.

Les objectifs sont ainsi :

une ouverture autant que possible selon les phases de chantier,
une ouverture systématique du chemin tous les week-ends,
une ouverture en semaine lorsque les travaux le permettent :
soit via la piste actuelle (itinéraire A sur le schéma ci-dessous),
soit via une piste provisoire qui sera construite sur la rive nord du Cens (itinéraire A),
soit via l’itinéraire alternatif B sur la rive sud du Cens (voir le schéma ci-dessous).

Une signalisation spécifique sera mise en place en amont de la fermeture effective du chemin.

Les fermetures du cheminement feront l’objet, en phase de travaux, d’une communication sur le site internet de la DREAL.

modification du cheminement de la vallee du cens en grand format (nouvelle fenêtre)
modification du cheminement de la vallee du cens
  • Communication

La maîtrise d’ouvrage a rencontré les riverains du quartier du Petit Moulin le 19 septembre 2016 afin de les informer des suites données à leurs observations formulées lors de la phase d’enquête.
Une réunion d’information sur le démarrage des travaux s’est tenue le 30 septembre 2016 à la maison de quartier de la MANO.

Vous pouvez télécharger ci-dessous, le premier numéro du journal de chantier de cette opération.

  • Sécurité routière

Ces premiers travaux de déboisement se feront en dehors des zones circulées du périphérique, toutefois des accès de chantier seront réalisés soit à partir du périphérique, soit à partir de la voirie locale.
Durant la période de travaux, les usagers de la route sont invités à respecter la signalisation temporaire, notamment au droit des accès de chantier, à augmenter leur distance de sécurité et à redoubler de vigilance pour pouvoir anticiper les dangers liés aux travaux et aux autres automobilistes. Il en va de leur sécurité tout comme celle des agents qui travaillent sur le chantier. Cette recommandation est d’autant plus valable de nuit, où le risque d’accident en Pays de la Loire est multiplié par 4.


Télécharger :