Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures de transport et aménagement

Remise du rapport d’étude sur le développement de nouvelles lignes de trains d’équilibre du territoire (TET)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 septembre 2021

Dans le cadre de la loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019, l’État devait remette au Parlement une étude sur le développement de nouvelles lignes des Trains d’Équilibre du Territoire (TET). Cette étude doit permettre de déterminer l’intérêt et l’opportunité de la mise en service de nouvelles lignes TET de jour comme de nuit.

Ce rapport a été remis au parlement le 21 mai 2021.

Les trains de jour

Il s’agit d’apprécier quelles adaptations du réseau seraient opportunes, sans remettre en cause l’équilibre issu des accords de reprise d’anciennes lignes de TET par les régions.

Trois nouvelles lignes potentielles ont été identifiées : Metz-Lyon-Grenoble, Toulouse-Lyon et Nantes-Rouen-Lille.

Des études complémentaires seront nécessaires pour en définir précisément la faisabilité technico-économique.

Les trains de nuit

La réflexion a porté sur l’opportunité de recréer un réseau structuré, tel qu’il exista longtemps en France et tel qu’il réapparaît dans certains pays en Europe.

Le rapport étudie 20 lignes nationales (radiales et transversales) et 5 lignes internationales.

L’exemple des chemins de fer autrichiens (ÖBB) a été finement analysé afin de proposer des modalités d’exploitation repensées et soutenables économiquement.

La région Pays de la Loire est concernée par les liaisons Quimper-Bruxelles, Quimper-Genève, Quimper-Nice et Quimper-Bordeaux, empruntant le corridor Nantes-Lyon.