Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ressources naturelles et paysages
 

Listes rouges régionales et d’espèces prioritaires à la conservation

Loutre
Loutre
Illustration : Cécile LEGUEN

Liste rouge des mammifères continentaux des Pays de la Loire - 2020

Liste rouge des populations d’oiseaux nicheurs des Pays de la Loire - 2014

Liste des oiseaux nicheurs disparus en Pays de la Loire - 2014

Liste rouge des poissons et des macro-crustacés d’eau douce des Pays de la Loire - 2013

Mammifères, amphibiens, reptiles prioritaires en Pays de la Loire - 2009

 
 

Liste rouge des mammifères continentaux des Pays de la Loire - 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 octobre 2020 (modifié le 2 décembre 2020)

La liste rouge des mammifères continentaux des Pays de la Loire, vient de paraître. Elle a été réalisée par la coordination régionale de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et financée par la DREAL et le conseil régional des Pays de la Loire. C’est la première fois que cette évaluation est réalisée selon la méthodologie universelle de l’Union international pour la conservation de la nature (UICN). L’édition précédente datait de 2008, mais elle avait suivi une méthodologie différente. La liste rouge a été validée par le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) des Pays de la Loire le 4 juin 2020.

Télécharger la "Liste rouge des mammifères continentaux des Pays de la Loire"

Cette liste rouge fait apparaître des résultats inquiétants et qui, de plus, s’aggravent. Ainsi, 35 % des espèces sont menacées de disparition dans les Pays de la Loire (contre 20 % à l’échelle métropolitaine) et au moins 38 % des mammifères voient leurs effectifs régresser. À ce constat alarmant, il faut ajouter les 11 espèces (19 %) classées dans la catégorie « quasi menacée » et qui pourraient venir allonger la liste des espèces menacées ces prochaines années.
La DREAL, le Conseil régional et les partenaires régionaux agissent pour freiner ces tendances négatives, voire les inverser, via des actions de connaissance, de préservation et de gestion de la biodiversité et des écosystèmes. Chacun peut agir à son niveau.