Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance et évaluation

Lettre prospective n°16 de novembre 2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 novembre 2018 (modifié le 22 novembre 2018)

Bonjour,

Vous trouverez ci-après des initiatives de prospective menées en région Pays de la Loire et ailleurs.

Ce numéro aborde notamment :

  • #CraftTaVille, pour créer la ville de demain avec (ou sans) Minecraft,
  • Pays de la Loire 2050, pour apporter sa contribution aux réflexions régionales,
  • Imagine LA, un lieu d’expression sur l’avenir de la Loire-Atlantique,
  • Open lande, la fabrique de projets évolutionnaires à Vigneux-de-Bretagne (44),
  • Pontchâteau 2030,
  • le projet de recherche Etias sur les systèmes agroalimentaires de demain,
  • l’appel à projets CO3,
  • MobLab, un laboratoire qui relève les défis de la mobilité en Bretagne.

Le service de la connaissance des territoires et de l’évaluation/Division Observations Études et Statistiques
Nous contacter.

#CraftTaVille : les territoires et villes de demain avec Minecraft

CraftTaVille
Minecraft est un jeu vidéo très populaire, qui permet d’entrer dans un monde composé de blocs représentant différents matériaux. Le joueur peut modifier ce monde à volonté en y ajoutant ou supprimant des blocs.

Du 5 octobre 2018 au 31 janvier 2019, les grands comme les plus jeunes sont invités à participer à un concours pour inventer les villes et territoires de demain.
Communiqué de presse (format pdf - 232.3 ko - 08/11/2018)

En savoir plus sur le site du ministère de la Cohésion des territoires qui a lancé ce concours.

La ville de demain, une question cruciale

Alors que de nombreuses transitions s’imposent et que de grands bouleversements sont attendus, la question de la ville de demain se pose aujourd’hui comme une nécessité.
Le précédent numéro de cette lettre présentait les réflexions sur le sujet, lancées à Nantes et à Aix-en-Provence.
De nombreuses autres villes cherchent également à inventer un nouveau modèle urbain et sont en quête de solutions innovantes, ambitieuses et parfois futuristes.

A Agen, la municipalité s’interroge sur ce que pourrait être la ville à l’échéance 2030. Le site dédié permet de suivre les réflexions et de participer, avant de livrer prochainement les propositions.

#BM 2050

A Bordeaux, le regard porte plus loin encore, en 2050.
« Comment nous logerons-nous demain ? Comment nous déplacerons-nous ? Comment travaillerons-nous ? Comment allons-nous nous soigner, nous nourrir, nous former… ? »
En attendant l’aboutissement des propositions en mars 2019, le site dédié permet de tester des lieux et des services imaginaires qui, en 2050, pourraient nous être familiers.

Futur Narbona « Et si le changement climatique était l’opportunité de dépasser la simple adaptation et de repenser nos lieux de vie ? » A Narbonne, des citoyens (et notamment l’association d’habitants Ecolocal) ont lancé le le projet Futur Narbona pour repenser la ville et son territoire, en favorisant les échanges, l’émulation collective, le partage des pratiques et des savoirs.
Des ateliers de recherche-action sont, en parallèle, mis en place par l’Université Lyon 2 et l’Université Paul Valéry (Cf. site du Cerema).

En Belgique, à Liège, l’ambitieuse prospective Pep’s pour « Prospective des espaces publics » a pour objectifs :

  • d’offrir des superficies d’espaces verts suffisantes, soit un ratio de superficie de 9 à 10m² par habitant (recommandation de l’OMS),
  • que chaque habitant trouve à moins de 10 minutes à pied de chez lui un espace pour y jouer, s’y promener ou pique-niquer (à peine 30% des Liégeois sont actuellement dans ce cas).
    © Ville de Liège - Urbanisme - J-P Ers

A Mexico, le projet futuriste Earthscraper de l’agence BNKR Arquitectura ambitionne de creuser l’équivalent d’un gratte-ciel de 300 mètres dans le cœur historique de Mexico. « La forme conique doit permettre de bénéficier de la lumière à tous les étages. »
Retrouver les articles de Paul Molga parus dans Les Echos.

Earthscraper
Earthscraper
BNKR Arquitectura
A lire également
le rapport André Marcon présentant des préconisations de la mission prospective sur la revitalisation commerciale des villes petites et moyennes.

Pays de la Loire 2050 : un nouveau projet pour imaginer la région de demain

Après Pays de la Loire 2040 (cf. précédents numéros de la lettre), la Région des Pays de la Loire lance un nouveau travail prospectif, cette fois à l’horizon 2050.

« Mondialisation des échanges et transition numérique, transitions énergétique et écologique à l’heure du réchauffement climatique, croissance démographique et recomposition territoriale…, autant d’enjeux majeurs qui invitent aujourd’hui la Région à poser ses nouvelles ambitions et à concevoir un nouveau projet collectif pour l’avenir des Pays de la Loire en matière d’aménagement de son territoire. »

Retrouvez le site, actuellement ouvert pour apporter sa contribution aux réflexions déjà engagées.

Imagine’L.A

Imagine’L.A est un lieu d’expression sur l’avenir de la Loire-Atlantique.

En situation de prospective active, l’équipe d’Imagine LA, créative et libre, est à l’écoute de tou.te.s les citoyen.ne.s, pour que nous relevions collectivement les défis qui nous attendent dans les prochaines années.

En 2018/2019, le thème retenu est la campagne. Si vous souhaitez que l’équipe vous y emmène, rendez-vous sur leur site.

Open lande, fabrique de projets évolutionnaires


A Vigneux-de-Bretagne (44), Open Lande accueille des femmes et des hommes avec leur(s) projet(s), pour imaginer et construire le monde à venir.

Leur charte de valeurs en dit long sur ce qui les anime.
Extraits :

« Exigence et inspiration : si nous voulons relever les défis, écologiques et sociaux notamment, commençons par déconstruire les modèles du XXe siècle. Pour transformer en profondeur notre façon de vivre, de produire, de consommer, ne nous contentons pas de parler : expérimentons, mesurons. […] »

« Coopération : nous ne sommes pas naïfs. Nous savons de quel bois le monde est fait. Mais nous privilégions toujours la coopération à la compétition. »

« Bienveillance et convivialité : […] Alors commençons par nous changer nous-mêmes. Laissons les ego au placard pour travailler dans la sérénité, dans le respect de l’autre et de ses différences. […] »

« Progrès (humain) et droit à l’erreur : […] Mais nous considérons que l’erreur est humaine. Se planter parfois, c’est le signe qu’on a essayé. »

Découvrez-les ici.

Pontchâteau 2030

Dans le cadre de Pontchâteau 2030, des habitants travaillent sur des projets imaginaires et alimentent un plan guide, soumis à discussions.
Ils utilisent un plateau de jeu spécifique à l’animation d’ateliers citoyens, réalisé par le master II Villes durables et l’école du design de Nantes.

En savoir plus sur le site du journal Ouest-France
article Ouest-France 24102018 (format pdf - 133.5 ko - 08/11/2018)

Le projet universitaire Etias en Pays de la Loire : le défi de l’alimentation de demain

Etias est un projet de recherche pluridisciplinaire sur l’évolution des systèmes agroalimentaires dans un contexte de transitions écologiques, lancé à l’initiative de la Région des Pays de la Loire en 2015. [Etias est l’acronyme de Ecological Transitions and Integrated Agri Food Systems pour Transitions écologiques, systèmes agricoles et alimentaires intégrés].

Il est mené par les universités de Nantes, Angers et du Maine, Oniris, Agrocampus Ouest, le Groupe ESA, l’IFREMER et le CRNH Ouest.

Il est soutenu par le programme Food for Tomorrow / Cap Aliment, dont le budget total s’élève à 14 millions d’euros sur 5 ans.

En savoir plus sur le site de la MSH, la maison des sciences de l’homme, ainsi que sur Hal, le site des archives ouvertes où sont publiées des restitutions de travaux.

Le MobLab breton, laboratoire de prospective et d’innovation autour de la mobilité,

Piloté par la DREAL et retenu dans le cadre du « laboratoire régional d’innovation publique » mis en place par l’État avec la participation de la Région, le laboratoire MobLab réunit une communauté d’acteurs œuvrant dans le domaine de la mobilité.
Issu de la démarche prospective Bretagne Mobilité 2035, le MobLab a pour objectif de fédérer cette communauté d’acteurs pour échanger, expérimenter et favoriser l’innovation.

Les membres du MobLab ont lancé une plateforme collaborative. Accessible à tous (État, collectivités, acteurs économiques, associations, universités, citoyens intéressés…), elle permet de consulter et de partager des expériences innovantes en matière de mobilité, des événements et des ressources.

MobLab Bretagne

Trois scénarios pour les mobilités du quotidien

En février 2018, le Conseil d’orientation des infrastructures, présidé par Philippe Duron, a publié un rapport intitulé « Mobilités du quotidien : répondre aux urgences et préparer l’avenir ».
Il propose et détaille trois scénarios, selon les moyens consacrés et le rythme adopté.
Pour chaque scénario, le rapport traite également de :

L’appel à projets CO3

L’ADEME, la Fondation de France, Agropolis Fondation et la fondation Charles Léopold Mayer – FPH ont créé en 2018 un dispositif de soutien à la recherche participative. Ils ont ainsi lancé l’appel à projets de recherche participative « CO3. Co-Construction des Connaissances » à destination :

  • des chercheur.ses
  • des organisations issues la société civile.

L’objectif du dispositif CO3 est de donner une place plus visible à la recherche participative dans l’espace public et de soutenir des projets de recherche.

En savoir plus sur le site de l’Ademe

Agenda

  • du vendredi 16 au vendredi 23 novembre, semaine de l’innovation. Plus de 70 ateliers et 39 temps forts à Ancenis, Châteaubriant, Clisson, Nantes, Pornic et Saint-Nazaire. Programme de la semaine de l’innovation (format pdf - 1.1 Mo - 08/11/2018)
  • le mercredi 21 novembre 2018, de 19 à 21 heures, au Café de la mairie, 51 rue de Bretagne à Paris, rencontre du café de la prospective avec Geoffrey Delcroix, pilote des projets d’innovation et de prospective du laboratoire d’innovation numérique de la Cnil (Linc)
  • le vendredi 23 novembre 2018 (après-midi) à Lavau-sur-Loire. Imagine LA organise la visite d’un endroit atypique. invitation Imagine LA (format pdf - 435.9 ko - 05/11/2018)
  • du mercredi 28 au vendredi 30 novembre 2018, à Strasbourg, journées sur les nouvelles mobilités urbaines organisées par le Cerema. Une matinée prospective figure dans le programme (format pdf - 727.8 ko - 19/11/2018) .
  • le mercredi 12 décembre 2018, 19h50/22h15, à Nantes/Chantrerie, au Collège des transitions sociétales (MIT), conférence-débat "Qu’est-ce qu’il y a d’universel dans le revenu universel ? " avec Massimo Amato, professeur à l’université de Milan

S’abonner à la lettre

Pour recevoir les prochains numéros de cette lettre, inscrivez-vous ici !

Pour consulter les numéros précédents de la lettre d’actualité : archives de la lettre.