Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance, évaluation et développement durable

Lettre d’information n° 1 sur la prospective territoriale du 30 mars 2010

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 mars 2010 (modifié le 5 juin 2019)

Bonjour,

Vous trouverez ci-après les nouveautés des pages disponibles sur le site Internet de la DREAL et consacrées à la prospective territoriale.

Service de la connaissance des territoires et de l’évaluation/Division Observations Études et Statistiques

Nous contacter.

  Enquête sur l’offre et la demande en prospective territoriale

Entre mars et mai 2009, la DREAL a réalisé, auprès de 1800 collectivités de la région, une enquête sur l’offre et la demande en prospective territoriale.

Les résultats graphiques et commentés sont disponibles sur l’Internet de la DREAL.

Une brochure de 12 pages est également téléchargeable sur l’Internet de la DREAL des Pays de la Loire.

Enquête sur l’offre et la demande en prospective territoriale : les 12 principaux enseignements
1) La faible expérience des collectivités en région Pays de la Loire se conjugue avec un manque de confiance et une méconnaissance de la prospective.
2) Les bureaux d’études, qui proposent une offre en prospective, seraient plutôt des généralistes que des spécialistes.
3) Le recours à un ou plusieurs prestataires extérieurs paraît indispensable aux collectivités de la région.
4) La prospective, parce qu’elle est un outil de management et d’action publique, semble interpeller les élus qui ont été relativement nombreux à répondre à l’enquête, témoignant ainsi de l’intérêt qu’ils portent à ce type d’exercice.
5) Pour la majorité des collectivités et en particulier pour les élus, l’avenir se prépare à l’échelon intercommunal.
6) Alors que les bureaux d’études privilégient le temps long, les collectivités retiennent un horizon plus court.
7) Bureaux d’études et collectivités s’entendent sur un point : les apports de la prospective sont aussi nombreux que variés et aucun ne l’emporte vraiment sur tous les autres. Cependant, les bureaux d’études surestiment presque systématiquement les perceptions des collectivités.
Or, ces écarts de perceptions ont des incidences directes sur l’offre et la prise en compte des attentes des collectivités.
8) Alors que les deux cibles s’accordent sur les visées stratégiques, des divergences s’expriment sur le degré de participation des démarches.
9) De nombreuses collectivités, qu’elles aient ou non fait l’expérience de la prospective, restent demandeuses de connaissances nouvelles et de diagnostics partagés. Les bureaux d’études jugent également nécessaire d’apporter des connaissances nouvelles et de faire en sorte qu’elles soient partagées mais ils ne mesurent pas à quel point les collectivités le pensent également.
10) Les collectivités s’intéressent moins aux apports de savoir-faire qu’aux savoir. Au contraire, les bureaux d’études, non seulement s’intéressent à ces modifications de savoir-faire, mais considèrent que les collectivités y sont davantage sensibles.
11) La commande publique en prospective pose problème aux collectivités locales comme aux bureaux d’études. Ces derniers mettent en avant un défaut d’expression des enjeux politiques, plus que des imprécisions techniques.
12) Les techniciens des collectivités mettent en avant la complexité des contenus techniques et méthodologiques du cahier des charges.
A l’inverse, les élus s’interrogent plus sur les points plus politiques que techniques, notamment les intentions de départ et le calendrier. Les bureaux d’études sont particulièrement sensibles à ces deux points évoqués par les élus puisque la totalité d’entre eux évoque les insuffisances relatives aux objectifs visés. Ils se heurtent ainsi à des imprécisions non pas techniques mais plutôt à une incompréhension des volontés politiques.

  Publications

  • Les services du ministère mènent en région des exercices de prospective, auxquels sont associés les partenaires, notamment des collectivités locales. Les résultats des trois derniers exercices sont disponibles. Actuellement, une quatrième démarche de prospective est conduite en Sarthe, à l’échelle de l’aire urbaine du Mans.

  Colloque du 18 juin 2009 : "Comment construire aujourd’hui les territoires de demain ?"

Les actes du colloque sont téléchargeables sous forme d’extraits.

Titre de l’exposé ou de la table-ronde Intervenant(e)
Exposé : Principaux résultats de l’enquête sur l’offre et la demande Gwénaëlle Le Bourhis - DREAL des Pays de la Loire/SCTE/DE
Exposé : Qu’est-ce que la prospective territoriale ? Jean-Claude Gallety - CERTU
Exposé : Prospective et conduite du changement Jean-Philippe Bootz, maître de conférences à l’université de Franche-Comté rattaché au centre universitaire de recherche en gestion (CUREGE) et chercheur associé à l’INSA de Strasbourg
Table-ronde : Quelles sont les conditions de réussite d’une démarche de prospective territoriale ? Robert Savy, président honoraire de la région Limousin (1986 - 2004) et vice-président délégué d’Études, Territoires et Développement (ETD) ; Dominique Royoux, directeur du service prospective et coopérations territoriales de la communauté d’agglomération de
Poitiers ; Guy Pagnard, co-gérant du groupe Futurouest ; Jean-Claude Gallety, directeur adjoint du CERTU

Il est également possible de télécharger, sur le site Internet de la DREAL , les diaporamas présentés, la documentation remise ainsi que quelques photos.

  Journée CGDD du 21 mai 2010

Le Commissariat général au développement durable organise une journée d’échange, le vendredi 21 mai 2010 à la Défense (92), sur le sujet de la prospective territoriale post-Grenelle de l’environnement. Cette journée, bien que s’adressant principalement aux services régionaux et départementaux de l’État, est ouverte à tous.

Lettre d’information électronique n°2
Attention : la prochaine lettre d’information en prospective territoriale de la DREAL des Pays de la Loire ne paraîtra pas avant l’hiver 2010.

  S’abonner à la lettre

Pour recevoir les prochains numéros de cette lettre, inscrivez-vous ici !

Pour consulter les numéros précédents de la lettre d’actualité : archives de la lettre.