Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Connaissance et évaluation
 

Les indicateurs de consommation d’espace (ICE)

Indicateurs issus de travaux conduits entre 2013 et 2017 : ► quelle est la part des voiries ? ► des surfaces artificialisées ? ► des surfaces en eau ? ► des espaces naturels et agricoles ? ► Comment évoluent ces surfaces ? ► Quelle est la taille des nouvelles parcelles bâties ? ► Un nouvel habitant consomme-t-il plus de surfaces que la population en place ? ► L’étalement urbain est-il maîtrisé ou s’accentue-t-il ? ► Que se passera-t-il, dans 10, 20 voire 50 ans, si la consommation d’espace se poursuit au rythme actuel ?
 
 
L’occupation des sols en Pays de la Loire - Synthèse
A partir de plusieurs sources de données (BD-Topo, fichiers fonciers Majic, recensement agricole), comment occupe-t-on les sols en Pays de la Loire ? Quelle place est réservée à la forêt, à l’eau, aux surfaces artificialisées et à l’agriculture ?
 
L’emprise au sol du bâti selon le PCI
A la suite de traitements informatiques effectués sur le plan cadastral informatisé (PCI), une première publication sur la mesure de l’emprise au sol du bâti par commune est disponible.
 
L’emprise des voiries à partir de la BD TOPO®
Quelle place occupent les voiries dans la région ? Les calculs sont réalisés à partir de la BD TOPO®, fournie par l’IGN.
 
Les surfaces en eau à partir de la BD TOPO®
Quelle place occupent les surfaces en eau, naturelles et artificielles ? Les calculs sont réalisés à partir de la BD TOPO®, fournie par l’IGN.
 
L’évolution des surfaces de parcelles bâties selon Majic
Comment ont évolué les surfaces de parcelles bâties entre 2006 et 2011 ? Les calculs sont réalisés à partir des données Majic fournies par la DGFip.
 
Les surfaces de parcelles bâties à vocation économique ou résidentielle selon Majic
Parmi les parcelles bâties, combien sont destinées à l’habitat ? Combien ont une vocation économique ? Les calculs sont réalisés à partir des données Majic de la DGFip.
 
L’indicateur d’étalement urbain
Selon l’Agence européenne pour l’environnement (EEA), il y a étalement urbain quand la surface urbanisée croît plus vite que la population. En 5 ans, les Pays de la Loire ont été concernés par un étalement urbain élevé : la population des Pays de la Loire a crû de 4,3 %, contre 4,9 % pour les surfaces artificialisées hors routes.
 
Les surfaces artificialisées
11 % des sols de la région sont artificialisés. Entre 2009 et 2015, les surfaces artificialisées ont crû rapidement. ce rythme, pourtant enregistré durant une période de crise, plus de 30 600 hectares supplémentaires seront encore artificialisés avant 2027. Les surfaces artificialisées auront alors doublé à l’orée du siècle prochain.
 
Les nouveaux logements en dehors de la tache artificialisée
Entre 2009 et 2012, de nombreuses maisons, dans les espaces ruraux, se sont implantées hors de la tache artificialisée.
 
Les nouveaux locaux en dehors de la tache artificialisée © Arnaud Bouissou - Terra
Dans les Pays de la Loire, les locaux neufs (industriels et commerciaux) consomment beaucoup d’espaces en dehors de la tache artificialisée.
 
Les surfaces agricoles
Redirection vers des publications téléchargeables sur le site internet de la Draaf des Pays de la Loire
 
Les propriétés publiques
Quelles surfaces sont détenues par les propriétaires publics (État, communes, région, départements, organismes HLM, SNCF, RFF, etc.) ?