Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance, évaluation et développement durable

Les apports pluriels de la prospective

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 décembre 2009 (modifié le 11 avril 2011)

Des apports pluriels de la prospective à la question des finalités de la prospective.

Bureaux d’étude et collectivités s’entendent sur un point : les apports de la prospective territoriale sont aussi nombreux que variés et aucun ne l’emporte vraiment sur tous les autres. Chacun des apports proposés a donc du sens pour les deux cibles.
Cependant, les bureaux d’étude sont généralement bien plus sensibles que les collectivités à chacun des apports et les retiennent donc dans de plus grandes proportions.
En outre, ils surestiment presque systématiquement les perceptions des collectivités.
Or, ces écarts de perceptions ont des incidences directes sur l’offre et la prise en compte des attentes des collectivités.

Perceptions des apports de la prospective (par lescollectivités et les bureaux d'étude)

Comment lire ce graphique ?
Nous avons établi une liste des apports possibles de la PT et l’avons soumise à nos deux cibles.

  • Nous avons donc demandé aux bureaux d’étude quels étaient, selon eux, les principaux apports de la prospective (en rouge, colonne de gauche).
  • Nous avons fait de même avec les collectivités (en orange, colonne du milieu).
  • Enfin, nous avons demandé aux bureaux d’étude ce que, selon eux, les collectivités attendaient de la PT (en jaune, colonne de droite).



La liste des propositions faites aux collectivités comprenait une réponse supplémentaire, « une étude prédictive », très peu retenue.