Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement et construction

Les 2 collectivités lauréates : Doué la Fontaine et Pouancé

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 mars 2017

Les deux communes sélectionnées ont conclu chacune l’an dernier une convention avec l’Anah, l’État et leur communauté de commune respective pour mettre en place une opération programmée d’amélioration de l’habitat centre-bourg (OPAH-CB) :

- celle de Pouancé a été signée le 18/11/2016 avec effet rétroactif au 16/09/2016.
- celle de de Doué la Fontaine date du 22/11/2016 avec prise d’effet au 1/12/2016.

Les deux conventions définissent 3 "secteurs", à l’échelle de l’intercommunalité, pour tenir compte des spécificités du territoire et moduler ainsi les interventions et les financements qui en découlent :

- un premier secteur dit "intercommunal" ;
- un second secteur ciblant les centres-bourgs avec une action "renforcée" en leur direction ;
- un dernier secteur, qualifié de prioritaire et qui se limite au coeur de ville (Pouancé pour l’un et Doué pour l’autre).

Les conventions traitent de l’habitat très dégradé, de l’adaptation des logements à la perte d’autonomie (handicap et vieillissement) et de la rénovation énergétique. Les actions en matière de lutte contre l’habitat indigne sont portées par un autre dispositif, porté par le conseil départemental et qui est le programme d’intérêt général (PIG) insalubrité.

Le volume de logements à rénover sur 6 ans est relativement proche :

- la communauté de communes de la région de Pouancé vise l’amélioration de 302 logements dont 236 occupés par leurs propriétaires et 66 logements en location. Un peu plus de 5 millions d’euros d’aides de l’Anah sont prévus à cet effet ;
- la communauté de communes de la région de Doué a pour ambition de rénover 320 logements dont 244 occupés par leurs propriétaires et 76 logements en location. Près de 4,8 millions d’euros de crédits de l’Anah.

Ce sont au total près de 10 millions d’euros d’aide de l’Anah que se partageront les deux territoires : un peu plus de 5 millions d’euros pour Pouancé et près de 4,8 millions d’euros pour Doué. Le FNADT a contribué pour sa part à financer, entre autres, le recrutement d’un chef de projet pour piloter l’ensemble de la démarche de revitalisation.

Fiche portrait de la commune de Doué la Fontaine

Fiche portrait de la commune de Pouancé

Consulter l’ensemble des projets retenus et d’autres informations sur le site dédié