Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Connaissance et évaluation
 

La tache urbaine - vidéos

Les animations vidéos sont des outils très instructifs pour visualiser le phénomène d’urbanisation au fil du temps.

Chaque animation représente une carte du territoire de la commune concernée, sur laquelle les terrains deviennent oranges au fur et à mesure qu’ils se construisent. Les vidéos proposées dans cet article ont été produites par le Centre d’Études Techniques de l’Équipement Nord Picardie.

 
 

Les vidéos de taches urbaines

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 juillet 2014

Comment interpréter les vidéos ?

Les vidéos sont une succession de cartes établies année par année entre 1900 et 2008.

En haut à gauche des vidéos, vous pouvez voir la commune et l’année en cours.

Pour chaque année, les parcelles déjà construites et celles construites pendant l’année considérée sont représentées en orange.

Grâce à l’effet produit par le défilement des images, les parcelles deviennent oranges au fur et à mesure de leur construction et la "tâche urbaine" se propage…

Données utilisées :

  • Les fonds de plans IGN (SCAN 25®, BD Carto®),
  • Le cadastre numérisé IGN (BD Parcellaire®),
  • Les fichiers fonciers de la Direction Générale des Finances Publiques (source permettant d’accéder à la date de construction).

Limites d’utilisation :

Comme toute information, celle-ci doit être interprétée avec un minimum de "précautions". La principale limite de ces vidéos se situe dans la donnée provenant de la DGFiP : les fichiers fonciers.

En effet, la date de construction proposée dans ces fichiers n’est saisie de manière obligatoire que depuis 1990. Il ne faut donc pas considérer que les dates de construction sont justes et fiables à 100%. La représentation proposée n’est qu’indicative.

D’autre part, la date de construction n’est pas systématiquement renseignée pour les locaux commerciaux. Cela explique que certaines zones commerciales ou industrielles n’apparaissent pas.

Enfin, le cadastre n’est pas encore numérisé sur la totalité des Pays de la Loire. Cela donne donc pour certaines communes une représentation graphique sous forme de "carrés".

A retenir :

  • La date de construction n’est qu’indicative et ne correspond pas forcément à la réalité.
  • De par la source utilisée, il est normal que les zones commerciales et industrielles apparaissent de manière imparfaite.
  • Les entités en orange sont des parcelles et non des bâtiments.

Regarder les vidéos

Pour regarder les vidéos, cliquer ici