Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Logement et construction
 

Investissement locatif privé

 
 
Présentation des dispositifs du logement intermédiaire dans les Pays de la Loire
Le logement intermédiaire est une priorité pour L’État, réaffirmée à l’occasion du plan de relance en faveur du logement et du projet de loi de finances pour 2015. L’État entend créer une nouvelle offre de logements intermédiaire
 
Le dispositif « Denormandie »
Depuis le 1er janvier 2019, le dispositif « Denormandie » permet aux futurs propriétaires bailleurs de bénéficier d’une défiscalisation lorsqu’ils rénovent un logement dans un quartier ancien dégradé. Il s’agit également d’un moyen pour les collectivités locales d’associer les investisseurs privés à l’amélioration de l’habitat insalubre. L’aide fiscale porte sur les travaux de rénovation effectués dans le bien avec pour objectif, à terme, d’avoir un parc de logements de meilleure qualité, dans la continuité du plan national de lutte contre le logement insalubre, et d’améliorer l’attractivité dans les centres des villes moyennes.
 
Le dispositif d’aide à l’investissement locatif privé « Pinel »
Le dispositif « Pinel » permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pour l’acquisition ou la construction d’un logement neuf, en contrepartie d’un engagement à le louer nu à usage d’habitation principale et à un prix inférieur à celui du marché, pendant six ans minimum. Il peut être prolongé en option à neuf ou douze ans. Pour les communes situées en zones B2 et C « agréées », une extinction progressive du dispositif « Pinel » a été prévue dans le cadre de l’examen du budget de l’État pour l’année 2019. Les communes situées dans ces deux zones ne sont désormais plus éligibles à ce dispositif depuis le 15 mars 2019.
 
Le dispositif Pinel en Pays de la Loire : bilan 2013-2016
Après 3 ans d’existence, quel bilan pour le dispositif Duflot/Pinel en Pays de la Loire ? Où les logements vendus à investisseurs ont-ils été produits ? Les ventes à investisseurs ont-elles été davantage dynamisées par le Scellier ou par le Duflot/Pinel ? L’investissement locatif est-il au service d’une politique plus globale de l’habitat ?
 
L’ investissement locatif privé en Pays de la Loire : quelle réalité ?
En 2013, 20 % de la construction neuve est issue de l’investissement locatif privé, ces logements ont un rôle de transition dans le parcours résidentiel des Ligériens. Quelle est la réalité en Pays de la Loire ?
 
Dispositif « Scellier » en faveur de l’investissement locatif
Plus de 7 000 logements ont bénéficié en 2009 et 2010 de l’investissement locatif Scellier en Pays de la Loire.
 
Les dispositifs fiscaux d’encouragement à l’investissement locatif - Les zones éligibles au dispositif de la loi Scellier (mai 2010)
Le dispositif Scellier a limité le bénéfice des aides fiscales en faveur de l’investissement locatif aux zones A, B1 et B2. Si les Pays de la Loire n’ont pas de ville où existe un gros déséquilibre du marché du logement par rapport à une surproduction de logements locatifs privés, la région est partagée en trois zones tendues (B1), moyennement tendues (B2) et détendues ©. L’année 2009 aura vu le fort soutien à la construction du dispositif Scellier, notamment dans l’agglomération Nantaise.