Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Infrastructures de transport et aménagement

Étude "Dépendance et autonomie des territoires : méthodes exploratoires pour définir des bassins de déplacement à partir des données de l’enquête grand territoire de Loire-Atlantique"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 août 2018

La récente enquête déplacements grand territoire de Loire-Atlantique (EDGT 44) constitue une source de données riche sur les activités quotidiennes des résidents du département. Elle permet en effet d’obtenir une estimation des déplacements qu’ils effectuent au quotidien pour toutes leurs activités.

Grâce à l’analyse de ces données, il est possible de déterminer les lieux privilégiés où les résidents réalisent leurs activités et d’en déduire le degré d’autonomie ou, a contrario, de dépendance des territoires vis-à-vis d’un pôle spécifique ou d’autres territoires du département.

La DREAL Pays de la Loire a souhaité aller plus loin et observer des « bassins de déplacements » en agrégeant les zones significativement liées entre elles.
Les nouveaux découpages créés ne comportent alors, par définition, plus aucune partie significativement dépendante d’une autre, on a soit :

  • des zones à forte autonomie ;
  • soit des zones dont la dépendance se partage envers plusieurs territoires, sans lien significativement fort avec un seul d’entre eux (zones multi-polarisées avec une dépendance « éclatée »).

La présente étude, de caractère exploratoire, vise à calibrer ce type d’exploitation de l’enquête déplacements, pour déterminer les différentes approches sur la dépendance et l’autonomie des territoires et évaluer quelles en sont les limites. Il s’agit donc à la fois de tester des méthodes, de produire des résultats et d’évaluer les limites de l’outil pour appréhender la réalité des territoires.

Le rapport de l’étude en téléchargement.


Télécharger :