Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement et construction

Coup de pouce ou coup de pub : gare aux arnaques à la rénovation énergétique

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 juillet 2019 (modifié le 22 juillet 2019)

Isoler son logement ou changer sa vieille chaudière pour une pompe à chaleur flambant neuve et cela pour 1 € symbolique ? Comment ne pas être tenté quand il vous est promis à la clef de belles économies sur vos prochaines factures et la satisfaction de faire un petit geste pour l’environnement ?

Mais attention, derrière ces offres alléchantes, peuvent se cacher des entreprises malhonnêtes…

Depuis le début de l’année, les offres commerciales se sont multipliées suite au lancement par le ministère de la transition écologique et solidaire d’une nouvelle prime, baptisée « Coup de pouce économies d’énergie ». Celle-ci est ouverte à tous les ménages s’engageant dans des travaux d’isolation (combles, toitures ou planchers bas) ou de changement d’une chaudière au charbon, fioul ou gaz. Son montant varie en fonction des ressources. Cumulée avec l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), la prime Coup de pouce peut ainsi ramener le reste à charge à l’euro symbolique. Mais, encore une fois, il faut rester vigilant. Seuls les ménages aux plus faibles ressources peuvent prétendre à une prime maximale et donc à une offre à 1 €. C’est pourquoi, il est plus juste de parler d’offre isolation ou chauffage « à partir de 1 € ».

Aussi, pour vous aider à mener à bien votre projet de rénovation énergétique en toute sérénité (et vous assurer de vraies économies !), quelques conseils :

  • en premier lieu, sachez que l’Anah ne fait aucun démarchage (par téléphone, courriel ou courrier). Méfiez-vous donc des entreprises qui disent agir en son nom et signalez les faits à la DDPP* (direction départementale de la protection des populations) de votre département et à la délégation locale de l’Anah de votre département en DDT (direction départementale des territoires) ;
  • une règle d’or en toutes circonstances : ne communiquez jamais d’informations fiscales, de copie de vos pièces d’identité, vos coordonnées bancaires ou toute autre donnée à caractère personnel ou confidentiel en dehors d’un cadre bien défini (en présence d’un opérateur agréé par l’Anah, d’un service instructeur des aides Anah) ;
  • ne cédez pas à la pression commerciale et prenez le temps d’étudier le devis, de comparer l’offre et de vous renseigner sur le sérieux de l’entreprise. Comment ? Vous pouvez par exemple vous assurer que l’entreprise a bien un numéro SIRET/SIREN (autrement dit, une existence et une activité déclarées) et qu’elle figure dans la liste des entreprises signataires des chartes nationales Coup de pouce ;
  • n’hésitez pas à contacter un conseiller FAIRE si vous avez besoin de plus de conseils dans votre projet de travaux.

Adresses mails des DDPP de la région :

Pour en savoir plus : https://www.anah.fr/proprietaires/proprietaires-occupants/etre-mieux-chauffe-avec-habiter-mieux/