Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Air, climat et énergie

Biogaz

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 juillet 2013

Le biogaz est un gaz produit par la méthanisation. Il s’agit d’un processus naturel de dégradation biologique de la matière organique dans un milieu sans oxygène due à l’action de multiples micro-organismes (bactéries). Elle peut avoir lieu naturellement dans certains milieux tels que les marais ou peut être mise en œuvre volontairement dans des unités dédiées grâce à un équipement industriel.
Les matières organiques pouvant être traitées par méthanisation ont différentes origines. On retrouve principalement :

  • les déchets et effluents agro-industriels (déchets carnés, graisses de restauration, etc.) ;
  • les déchets et effluents agricoles (lisier, fumier, résidus de récoltes, etc.) ;
  • les déchets des collectivités locales (boues de stations d’épuration des eaux urbaines, ordures ménagères, tontes de pelouse, etc.).

Le biogaz est composé principalement de méthane (de 50 à 70%) et de dioxyde de carbone. C’est le méthane contenu dans le biogaz qui lui octroie ses vertus énergétiques.
Cette réaction produit également un résidu, appelé digestat, qu’il est ensuite possible de valoriser en tant que fertilisant pour l’agriculture.

La méthanisation a pour mérite d’être simultanément une filière de production d’énergie renouvelable et une filière alternative de traitement des déchets organiques.

Dans les Pays de la Loire,au 1er octobre 2011, on recense 18 unités valorisant du biogaz en fonctionnement dans la région, de tailles diverses et traitant des matières d’origines variées :

  • 2 unités à la ferme, de petite taille, utilisant essentiellement les effluents d’élevage de l’exploitation,
  • 1 unité centralisée (Biogasyl) qui valorise en co-digestion différents substrats sur un site dédié,
  • 7 unités industrielles, dont 6 traitant essentiellement des effluents de l’entreprise et/ou des boues et 1 qui valorise en codigestion différents substrats sur son site (Bionerval),
  • 6 unités de collectivités traitant des boues de STEP (Station d’Epuration),
  • 2 unités de stockage de déchets non dangereux valorisent du biogaz (gaz de décharge) (6 autres existent mais sans valorisation du biogaz).
    Cet ensemble valorise une énergie primaire de l’ordre de 19 ktep/an.
    Certaines installations font de la co-génération en produisant à la fois de la chaleur et de l’électricité (production électrique : environ 71,4 GWhe/an, production thermique : 85,7 GWhth/an). D’autres valorisent le biogaz uniquement pour produire de la chaleur.
    Carte des installations de valorisation du biogaz au 1 septembre 2012 - Source AILE
    Carte des installations de valorisation du biogaz au 1 septembre 2012 - Source AILE

Le département de la Mayenne est celui qui a la production primaire de biogaz la plus importante (plus de la moitié). Ce département est majoritairement rural et regroupe un nombre important d’agriculteurs et donc des effluents d’élevage ou de la matière végétale agricole pouvant être méthanisés en grande quantité.


Télécharger :