Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement et construction

Bilan d’activité 2019

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 juillet 2020

2019 aura été une année inédite.

Comme dans l’ensemble de la France, le volume de logements aidés par l’Anah a atteint un niveau exceptionnel dans la région. Avec 11 368 logements subventionnés, les résultats ont presque doublé par rapport à l’exercice 2018 et ce, en raison de la dynamique de rénovation énergétique dont a bénéficié le programme Habiter Mieux. 80 % des logements aidés l’ont été, en effet, en vue de travaux d’économie d’énergie (9 200 logements). Ces résultats sont d’autant plus remarquables que 2018 était déjà considérée comme la meilleure année de réalisation du programme Habiter Mieux, depuis son lancement en 2011.

Au total, 64,5 M € de subventions ont été distribués aux propriétaires occupants, bailleurs et syndicats de copropriétaires au cours de l’année écoulée soit une hausse de 46 % par rapport à 2018.

Pour plus d’informations, consulter :
-  le bilan complet d’activité 2019 (format pdf - 3.7 Mo - 29/07/2020)
- les chiffres clefs 2019 de l’Anah en France 

En 2020, l’Anah confirme les priorités d’action pour lesquelles elle est engagée depuis plusieurs années et son engagement dans la mise en œuvre de plusieurs dispositifs nationaux :

- lutte contre la précarité énergétique à travers soit les aides du programme Habiter Mieux pour des projets de rénovation globale (objectif 2020 de 60 000 logements rénovés - https://monprojet.anah.gouv.fr/) soit la nouvelle prime, MaPrimeRénov’, créée en 2020, pour des projets de travaux simples () ;
- lutte contre les fractures territoriales dans le but de réhabiliter les centres anciens et de redonner de l’attractivité aux territoires (programme Action Coeur de Ville, plan de Lutte contre la Vacance, plan Petites Villes de Demain) ;
- lutte contre les fractures sociales recouvrant la lutte contre l’habitat indigne, le développement d’une offre locative sociale dans le parc privé (plan national Logement d’abord pour l’accès de tous à un logement) et l’adaptation des logements à la perte d’autonomie ;
- prévention et redressement des copropriétés (plan national Initiative Copropriétés).

En raison de la crise sanitaire et des priorités du plan de relance en cours de préparation, l’Agence est aux premiers rangs des acteurs mobilisés pour soutenir la reprise de l’économie. Un tiers du budget du plan de relance (30 Mds €) devrait ainsi être consacré aux investissements dans la transition écologique et notamment, dans le soutien aux travaux de rénovation énergétique.
Le soutien direct aux territoires étant un autre levier de la relance, l’Anah sera également aux côtés de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) dans la mise en œuvre de projets de redynamisation des centres anciens.