Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Air, climat et énergie

S3REnR des Pays de la Loire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 novembre 2015 (modifié le 18 mars 2021)

Le Schéma Régional de Raccordement aux Réseaux des Énergies Renouvelables Schéma Régional de Raccordement aux Réseaux des Énergies Renouvelables  (nouvelle fenetre) électriques (S3REnR) a pour finalité de réserver pour les énergies renouvelables électriques un accès aux réseaux, afin d’atteindre les objectifs du Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Énergie (SRCAE).
Il définit, au bénéfice des installations de production d’électricité renouvelable, les ouvrages (postes et lignes électriques) à créer et à renforcer, les capacités d’accueil réservées pendant 10 ans, ainsi que le calendrier et le coût prévisionnels correspondants, permettant d’établir la quote-part régionale (en k€/MW) redevable par les producteurs d’électricité renouvelable (uniquement pour les installations de puissance supérieure à 100 kVA).

Le site Caparéseau (www.capareseau.fr), réalisé en collaboration par RTE, gestionnaire du réseau public de transport d’électricité, et les gestionnaires de réseaux de distribution, donne une information sur l’état d’avancement du raccordement des EnR dans le cadre des S3REnR. En particulier, il met en évidence la capacité réservée aux EnR au titre de ces schémas sur chaque poste.

Le S3REnR des Pays de la Loire, actuellement en vigueur, a été approuvé par arrêté du préfet de région du 6 novembre 2015. Il a été élaboré par RTE gestionnaire du réseau public de transport d’électricité, en accord avec les gestionnaires des réseaux publics de distribution d’électricité et en collaboration, au sein d’un groupe de travail technique, avec la DREAL, l’ADEME, le Conseil régional et les organisations professionnelles de producteurs d’électricité renouvelable (SER, FEE, ENERPLAN).

Fin 2019, le seuil des deux tiers d’attribution des capacités d’accueil du schéma régional (soit 852 MW de capacités affectées sur les 1278 MW qu’offrait le schéma à sa mise en application) a été franchi entraînant la mise en œuvre de la procédure de révision du S3REnR, actuellement en cours.